Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Visite de la vedette de la SNSM

Mardi  16 mai dernier, pour le départ de Manu, il y avait

plein de monde. La SNSM était là!

C'était trop bien, Manu était encore là; et tous les sauveteurs en mer

nous ont tout expliqué.

Nous avons d'abord  découvert le jet ski de la snsm

avec Xavier qui le pilotait.

Le jet ski a fait 2 ou 3 dérapages et il y avait une sorte

de planche derrière.

Visite de la vedette de la SNSM

Matis et Mathéo ont essayé les casques de la SNSM.

Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM

 

Après, il y a eu la vedette SNS 218 de Trinité pilotée par Romuald,

Nicolas le chocolatier et deux autres sauveteurs en mer.

 

 

Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM

Voici Grégory qui est arrivé avec un autre bateau de la SNSM

où il y avait aussi Cédric, le papa d'Hélias.

Visite de la vedette de la SNSM

 

Nous sommes montés dans la vedette.

.Nous nous somme installés dans le cockpit.

 

Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM

On nous a montré les deux moteurs de 300 chevaux:

un à babord et un à tribord.

Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM

Puis nous sommes entrés à l'intérieur de la vedette

Visite de la vedette de la SNSM

On a vu la barre, les différents instruments de navigation.

Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM

Il y a trois postes importants:

le barreur qui est à la barre, le navigateur qui donne

le cap au barreur avec la carte et celui qui est à la radio

pour communiquer avec les autres bateaux ou le CROSSAG.

Visite de la vedette de la SNSM

On a tous essayé de se mettre aux commandes.

Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM

On nous a offert des Caprisonnes à boire.

Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM

Voici la radio VHF et le haut parleur..

Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM

Voici le gros boute pour remorquer les bateaux.

Visite de la vedette de la SNSM

On a vu la pompe à eau...

Visite de la vedette de la SNSM

On l'a essayée, elle est très puissante.

Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM

C'était une belle visite, merci à tous les sauveteurs en mer!

Merci à la SNSM!

Article réalisé par Sylvia et Taïssa

Visite de la vedette de la SNSM
Visite de la vedette de la SNSM
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article