Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Arrivée sur Gibraltar....

Le Journal de Bord de ces deux jours...bien pleins...

Le passage du détroit de Gibraltar.

Arrivée sur Gibraltar....

MERCREDI 28 JUIN 2017

/J 35/ 37°43N. 10°41W/ 123M/ 126°

Ca marche bien, on commence à voir des cargos.

Je serai sûrement au cap Sao Vicente vers 3H du matin...

La nuit va-t être longue.

En effet vers 2H du matin, je commence à être envahi par les

bateaux...Puis au bout d'un moment, je suis encerclé. 

Mais aucunes routes de collision.

Je  passe à travers sans rien faire...mais sans dormir. 

Je rejoins vite la zone côtière.

Le vent est portant, on marche bien

Le canal de Portimao et le golfe de Cadiz sont devant l'étrave...

Au bout l'"estrecho"..

Gibraltar...Demain soir peut être, c'est un endroit où on ne sait jamais

comment cela va se passer...Affaire à suivre...

 

 

 

JEUDI 29 JUIN 2017/

J36/ 36°52N. 008°17W/ 130M/ 118°ET 113°

Au petit matin on voit le phare de st Vincent, on rentre entre les deux
continents . au bout c'est ""le Detroit"...
Je ne vais avoir beaucoup de temps à moi ces deux prochains jours...
Une fois le détroit passé, je consignerais tout dans le journal de
bord...trop de boulot maintenant....il y a trop d'acier sur la Mer par
ici

Arrivée sur Gibraltar....

VENDREDI 30 JUIN 2017
Alentours de 19H TU, le détroit est dans le sillage, le courant était avec
nous, la Méditerranée nous a carrément avalé.
C'est toujours étonnant de passer entre deux continents...je me sens un
peu comme un arbitre juste au début d'un combat  de boxe. "à ma droite...
l'Afrique!..(tonnerre d'applaudissement), à ma gauche...l'Europe...
(tonnerre d'applaudissements)..."
Deux continents si différents et si proches... quelques milles...
Quelque milles suffisants pour changer la donne. A quelques milles près on
a des religions différentes, d'autres  coutumes...une culture différente...
je suis crevé, la nuit et la journée d'hier ont été dures. Beaucoup de vent
entre cap St Vincent et l'entrée du détroit, avec des courants bizarres  un
peu partout. Tout ça peu, par moments, faire une mer assez "spéciale". Le
trafic est terrible, il ne vaut mieux pas regarder l'AIS, qui est illisible
d'ailleurs, tant il y a de bateaux autour de moi... mais je sais qu'ici
tout le monde veille...j'espère....
La nuit de Jeudi à Vendredi est passée avec mes copains les cargos, je ne
me suis pas dégagé assez tôt du rail, qui débordait pas mal...ne pas
dormir...ne pas dormir...
Au petit matin, Martin est toujours en un seul morceau, je suis content.
Fatigué mais content...je suis en Méditerranée...
Je décide de ne pas trop en demander, les Dieux ont été bienveillants avec
moi  jusqu'à présent, je fais route vers Almerimar. Je devrais y être cette
nuit...dormir...dormir...

Arrivée sur Gibraltar....
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hélène 01/07/2017 01:33

Ca doit faire tout bizarre le retour vers la "civilisation" après tout ce temps tranquille.