Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Des news de Martin par Manu...

Martin au mouillage à Minorque...

Martin au mouillage à Minorque...

Le journal du bord reprend du service, les dernières nouvelles et une

idée du programme "travaux à venir"...

 

Dimanche 6 aout 2017

Après une promenade à Minorque, Martin est au repos, il sera levé vers

le 15 septembre à Canet en Roussillon pour sa mise en chantier.

Le bilan de son dernier bord (transat retour) est plus que positif.

Il reste quand même pas mal de petits boulots: renforcer les coffres du

cockpit , condamner (provisoirement) la baille à mouillage, enlever le

guindeau (pas tant pour le poids que pour le retrouver encore en bon

état à mon retour ), déplacer la commande moteur ainsi que son

faisceau électrique  qui passent, par deux énormes trous, au travers

de la cloison de la cabine arrière, étanche à l'origine, installation du

déssalinisateur et  d'un nouveau régul (windpilot surement)....

plus une kyrielle de petits détails...

De toute façon, nous savons tous que  "tout ça" est sans fin...

Il n'y a plus qu'à le réaliser.... Je dis "il n'y a plus qu'à" car la réflexion

et la mise au point me prennent beaucoup de temps et aujourd'hui,

je n'ai plus qu'à tout mettre au propre... mais je ne me fais

pas d'illusions,  je sais que, comme beaucoup sûrement... je serai

"à la bourre"...

Martin dans le "passage de terre" du Cap Creus"...

Martin dans le "passage de terre" du Cap Creus"...

Voici le lien avec le journal du bord (il se trouve aussi dans le menu

horizontal).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article