Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Bateau vole!

Texte de  Marie Decker...

Sculpture d'Epistyle

Sculpture d'Epistyle

Bateau vole

La plus belle aventure est celle pour laquelle on est fait.

C’est l’histoire d’un bateau, il s’appelle Martin, peut-être parce qu’il est né à la Martinique ?  Il aurait pu être une roulotte ou un avion mais lui il est un bateau, c’est sa nature. Il aurait pu s’appeler Prosper ou Mérimée mais lui il s’appelle Martin, il est unique.

Parfois il joue à bateau vole ! La grue du port d’Argelès le saisit et il s’envole dans les airs !

Bateau vole!

Le voilà à cale sèche, au chantier du port, tranquille. Tout se passe comme prévu, il est ausculté, bichonné. On prend soin de lui, vérifie ses haubans, modifie ses instruments, il est amélioré, plus performant, il se sent fort, là posé bien stable sur ses cales. Sa cabine est propre, les draps toujours secs, placards garnis, vaisselle rangée bien alignée derrière les portes. Géo localisé au mètre près, la radio toujours sur le bon canal.  Les journées s’écoulent ainsi, Martin aime cette douce vie. Martin rêve. Il est Philéas Fogg et survole le monde. Il est Frison-Roche chevauchant chameau au cœur du Hoggar puis escaladant les sommets du Mont-Blanc. Il est Saint-Exupéry et imagine un désert, une rencontre avec un prince, un petit ou un grand. Il sait que des enfants l’admirent beaucoup, qu’ils racontent sa vie dans un carnet publié sur Internet, sur Internet ! Martin est un héros. Mais pour le moment un héros immobile, un aventurier qui se rêve, sans obstacle et sans danger.
Dehors on parle de lui, il reconnaît la voix chaude de son ami Manu aux allures de géant.

 

 

Bateau vole!

Ce qu’il aime chez Manu ce sont ses yeux couleur lagon, car, quand il se reflète dedans, il se souvient qu’il est un bateau. Et par-dessus tout il se souvient de leur rêve, leur rêve à eux. La longue route.  C’est amusant de dire route quand les voies sont marines ! Ensemble ils vont faire le tour du monde, ils chevaucheront les rouleaux, ils arpenteront les terres immergées, contourneront les caps ils traceront leur chemin. Il s’imagine déjà glissant sur les vagues, l’écume joyeuse léchant ses flancs, les dauphins viendront le saluer et jouer à l’esquiver.

Dauphin de Risso accompagnant Martin

Dauphin de Risso accompagnant Martin

Ils sont si vifs,  parfaitement adaptés, exactement à leur place, la mer est leur royaume.  Alors Martin frémit d’impatience et qu’importent les montagnes de glace, les vents changeants et les courants contraires, il est fait pour ça : il l’a vu dans les yeux de Manu le marin et il espère ben que Manu, quand il le regarde lui, Martin le bateau, se sait prêt aussi !

Marie Decker

Bateau vole!

Article publié et choix des  photos par Sylvia et Iris.

Bateau vole!
Bateau vole!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article