Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

De St Barth à St Martin

La suite de l'expédition de nos Sauveteurs en mer.

De Cédric, coordonnateur de la mission.

Départ de Gustavia pour Saint Martin.. Nous convoyons la SNS 269

pour renforts sur place.

Mercredi matin 9h.
De St Barth à St Martin
De St Barth à St Martin

 Arrivée à St Martin (14h13).

De St Barth à St Martin
De St Barth à St Martin
Aujourd'hui, jeudi, premières interventions et plongées... les autorités redoutent de retrouver des victimes restées coincées dans les bateaux... Nous avons eu droit à notre dotation de sacs mortuaires... 😔
 
Ici c est évacuation style ÉTAT D URGENCE ... les services de sécurité assurent... gestion parfaite de la pref et des affaires maritimes de la Martinique qui sont venus coordonner...
De St Barth à St Martin
De St Barth à St Martin
De St Barth à St Martin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article