Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Travaux, judo, vélo ...et bien sûr bateau !

Travaux, judo, vélo ...et bien sûr bateau !
Le 25 septembre  2017
 
Bonjour les enfants. 
Le chantier avance mais il y a encore beaucoup de travail à faire.  Je suis content car j'arrive à régler les problèmes au fur et à mesure qu'ils se présentent. ..Martin prend, petit à petit sa forme définitive. Je vais bientôt  attaquer les coffres supplémentaires dans le carré. Il me faudra beaucoup de place pour "stocker" la nourriture que je dois emporter pour la longue route (au moins 800Kgs) ...cela représente pas mal de volume. Ce poids ne peut pas se mettre n'importe oû dans le bateau car il pourrait le déséquilibrer et, dans certaines  conditions de mauvais temps, le mettre en danger en favorisant le chavirage par exemple. ...La meilleure place est dans le milieu du bateau  au niveau de la quille. C'est donc là que je vais faire ces coffres supplémentaires...cela fera comme un grand "tatami" au milieu du bateau.  Pour un ancien judoka c'est une bonne idée ...non?...j'ai d'ailleurs mis dans le carré la photo de Jigoro Kano le Grand Maître fondateur du judo pour ne pas oublier de ne jamais naviguer CONTRE  les éléments,  mais AVEC les éléments. .
Martin est toujours  au bord de la route, et les gens qui passent  regardent avec curiosité ce bateau clown posé au bord de leur chemin...aujourd'hui une dame qui passait en vélo sur ce grand trottoir qui longe cette voie, le regardait avec tant d'insistance qu'elle n'a pas vu le panneau de signalisation juste sur sa trajectoire.....la sanction fut immédiate et la rencontre "dame en vélo" "panneau de signalisation" assez bruyante... tout le monde a fini par terre (sauf le panneau  bien sûr)...   Heureusement,  elle ne s' est pas fait mal, mais  il m'a semblé voir, comme dans les bandes dessinés, des étoiles tourner autour de sa pauvre tête....elle se souviendra de Martin !...
Je pense à vous, je vous embrasse  très très fort.....
MANU 
Jigoro Kano

Jigoro Kano

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hélène 09/10/2017 04:10

Ô pauvre madame à vélo. Voilà ce que c'est d'avoir un bateau "poisson-clown"....

Nicolas 28/09/2017 01:22

Moi aussi je fais du judo