Manu et Martin autour du monde

En suivant Martin, le bateau poisson clown de Manu son capitaine et de Michelle le long de leur voyage autour du monde, des enfants, les colibris de la Super Team scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. Depuis quatre années, ce sont ces enfants, colibris voyageurs, colibris des écoles suivant le projet ou encore colibris que nous croisons sur notre route qui sont les acteurs principaux de ce blog . Cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et de nos aventures bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, voyageurs ou à l'école, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Alain Maignan: tour du monde à l'envers, top départ !

Alain Maignan: tour du monde à l'envers, top départ !
Alain Maignan: tour du monde à l'envers, top départ !

C'est parti pour environ 330 jours de mer pour Alain qui va faire le tour du monde d'est en ouest. Il est part ce samedi de la Trinité , direction le cap Horn dans un premier temps... Comme pour la longue route, il s'agit d'une navigation en solitaire, dans escale et sans assistance...

Alain souhaite battre ainsi le record sur cette route avec un bateau de série.

Nous suivrons Alain autour du monde de temps en temps, nous suivrons sa progression.!

Bon courage, bon vent  et bonne chance, Alain !

Pour les photos, merci à Bernard Gelineau...

Alain Maignan: tour du monde à l'envers, top départ !
Alain Maignan: tour du monde à l'envers, top départ !
Alain Maignan: tour du monde à l'envers, top départ !
Alain Maignan: tour du monde à l'envers, top départ !
Alain Maignan: tour du monde à l'envers, top départ !
Alain Maignan: tour du monde à l'envers, top départ !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article