Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME

Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME

Mardi dernier, nous avons eu notre première séance du projet tortues. On a reçu Mathilde du Carbet des Sciences et Jordan, chercheur au CNRS.

Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME

Mathilde est aussi une biologiste marine, spécialisée dans la pêche et l'aquaculture et là elle travaille avec le Carbet des Sciences et propose des animations sur des tas de sujets très intéressants; nous avions déjà découvert les iguanes de Martinique, il y a deux ans, le bateau "zéro déchets", l'an dernier et là elle nous a parlé des tortues que l'on voit en Martinique.

Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME

Jordan  est chercheur au CNRS, ingénieur de la mer, biologiste spécialiste en tortues marines.

Il observe tous les jours les tortues sous l'eau pour mieux connaître leur vie au quotidien. Il les filme puis il rentre chez lui et note tout ce qu'il a découvert. Avec son équipe du CNRS, celle de Damien Chevallier, , il pose des balises GPS  sur les tortues.

 

 

 

 

 

Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME
Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME

La tortue fait partie de la grande famille des reptiles, comme les anolis et les iguanes qui appartiennent à la famille des lézards. Il y  a aussi la famille des serpents comme le trigonocéphale en Martinique.

 

Les caractéristiques des reptiles sont:

- ils ont en général des écailles et pondent des oeufs (ovipares).

- Ils ont des poumons comme nous.

- La tortue luth peut rester 1h20 en apnée  et les tortues imbriquées et vertes, 30mn.

Ce sont des animaux à sang froid.

Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME

                                       

Avant, tous les ancêtres des tortues étaient terrestres .

Puis une partie est allée  vivre en mer.                                                                                      

Donc leurs pattes se sont transformées en palette natatoire.

Et leurs carapaces se sont aplaties ,c'est plus facile pour nager!

 

 

Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME
Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME

                                                Les trois tortues  de la Martinique

En Martinique, il y a trois variétés de tortues que l'on voit souvent.

Les trois tortue sont la tortue Luth,la tortue verte et la tortue imbriquée.

La tortue luth vient en Martinique pour pondre seulement et repart après et les deux autres y vivent une partie de leur vie.

On voit beaucoup de tortues vertes à Grande Anse mais aussi des tortues imbriquées.

Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME

La tortue luth  a des carènes sur sa carapace et elle n'a pas d'écailles du tout. Elle pèse 1 tonne maximum, elle  mesure 1m70  en moyenne. Toutes les tortues ont des écailles sauf la tortue luth car sa carapace ressemble au luth, c'est l'ancêtre de la guitare .

La tortue verte a des écailles sur sa carapace posées comme un carrelage, l'une à côté de l'autre.

Elle pèse 200 kg maxi elle mesure 1,25 m .

 

La tortue imbriquée a ses écailles superposées ou imbriquées. .

Elle pèse 85 kg maxi  et mesure 0,95 m.

Toutes ces tortues viennent pondre en Martinique.

Mais les tortues vertes et imbriquées y vivent une partie de leur vie.

 

Tortue imbriquée

Tortue imbriquée

Tortue verte

Tortue verte

Tortue luth

Tortue luth

La tortue verte a un bec rond et elle mange des herbes marines.

La tortue imbriquée a un bec pointu pour manger les poissons qui se cachent dans les éponges.

La tortue luth a plusieurs grosses dents  sa bouche pour  manger les méduses qui sont un  peu gluantes.

Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME
Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME

Les rémoras sont des poissons, on les voit souvent accrochés à la carapace des tortues avec une ventouse. Certains scientifiques  pensent  que les rémoras débarrassent les tortues et autres poissons de leurs parasites en échange du déplacement gratuit.

Mais Mathilde pense  qu'au lieu de débarrasser leur taxi des parasites, ils ne les utilisent que pour se déplacer. On a vu des blessures sur les poissons sur lesquels s'accrochent les rémoras.

Nous, on a dit que peut être, les rémoras sont des profiteurs.

Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME

                                                                La ponte

Les tortues pondent 100 oeufs à la fois et retournent environ 6 ou 7 fois pour compléter leur nid. Cela fait environ 600 ou 700 oeufs par ponte. Elles pondent toujours sur la même plage.

Sur 1000 oeufs, on a environ une tortue qui deviendra adulte.

Le trou est à a environ 50 cm de profondeur.

Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME
Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME
Bébés tortues émergeant à l'Anse Mathurin (à côté de notre pique nique du soir)

Bébés tortues émergeant à l'Anse Mathurin (à côté de notre pique nique du soir)

                                              Les prédateurs

Les tortues ont plusieurs prédateurs surtout quand les bébés tortues sortent de leur oeuf sur la plage et aussi dans la mer après.

Qui sont ils? :Le chien est un prédateur qui  attrape les petites tortues au moment où elles rejoignent la mer.

Il y a aussi la frégate, elle peut aussi les attraper sur le sable  mais également dans l'eau quand elles flottent car la frégate ne plonge pas.

Le crabe peut lui aussi les prendre .Mais lui c'est avec ses pinces. La mangouste est elle aussi un prédateur des petites tortues.

Les gros poissons peuvent aussi manger les jeunes tortues, ils attendent qu'elles soit dans  l'eau pour les manger. (les barracudas, les thazards....)

Les cyclones ravagent  les plages  y compris les nids de tortues.

Cette année, avec le cyclone Maria, des nids ont certainement été détruits.

Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME

Certaines  activités humaines peuvent menacer la vie des tortues.

Par exemple, certaines tortues se prennent dans les filets de pêche.

Ce qui peut aussi les mettre en danger:le pétrole, le gas oil ou l'huile perdus par des gros bateaux. l

Mais aussi les bateaux moteur qui vont trop vite et passent sur les tortues et les blessent gravement..

La pollution est aussi responsable de la mort de certaines tortues: elles mangent beaucoup de sachets plastiques qu'elles prennent pour des méduses.

VOICI COMMENT PROTEGER LES TORTUES, lisez bien l'affiche ci dessous!!

Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME

Ensuite Jordan nous a parlé de ses recherches avec son équipe du CNRS (Damien Chevallier), comment ils font pour suivre les migrations des tortues et mieux connaître leur vie mais on en parlera une prochaine fois. Après que les scientifiques soient venus la semaine du 21 au 28 octobre aux Anses d'Arlet, nous vous donnerons très vite le programme de la semaine!

 

Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME
Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME
Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME

Une série de 7 vidéos sélectionnées par Mathilde Brassy du Carbet des Sciences.

Merci d'avoir tout lu! Vous êtes très courageux!

Article rédigé par toute la classe de CM2 des Anses d'Arlet

Les tortues de Martinique, première animation dans le cadre de notre projet AME
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ANGY 25/10/2017 02:51

maitresse je n'est pas eu mon évaluation sur les tortues alors esque tu pour est l'avoyai sur le conte miel de ma maman.

seiyjah 19/10/2017 01:48

maitresse j ai bien retenue