Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Damien Chevallier du CNRS

Damien Chevallier du CNRS

Nous avons rencontré Damien Chevallier qui dirige la mission  sur les tortues marines en Martinique .

Nous lui avons posé plein de questions.

Voici son portrait:

Damien Chevallier du CNRS

Damien, depuis l'âge de 7 ans est passionné par la mer.

Il a fait des études de biologie marine, il a passé son doctorat puis il est devenu chercheur au CNRS.

Damien Chevallier du CNRS

Il adore son métier, il est  devenu spécialiste des tortues marines.

Damien Chevallier du CNRS

Son équipe est formée de 6 scientifiques (c'est le noyau dur),  il y avait Jordan que l'on connaissait déjà. il était venu dans la classe avec Mathilde pour nous parler des tortues.

Mais pendant les missions d'octobre, il peut y avoir 50 personnes qui travaillent avec lui; certains sont bénévoles.

Damien Chevallier du CNRS

Avec son équipe Damien veut essayer de mieux connaitre la vie des tortues, leur déplacement pour mieux les protéger.

Damien Chevallier du CNRS

Pour cela, les scientifiques les mesurent, les pèsent, leur mettent parfois une puce  électronique, parfois une balise GPS et la suivre pendant quelques temps.

Damien Chevallier du CNRS
Damien Chevallier du CNRS

Jusqu'à présent, Damien habitait à Strasbourg et venait souvent en Martinique.

Mais à partir de septembre, il va habiter en Martinique  pour 3 ans. On pourra donc le voir plus souvent.

Damien Chevallier du CNRS

Damien nous a appris que 50% des tortues vertes que l'on voit ici, sont nées en Guyane, au Surinam et au Brésil. Dès qu'elles sont assez fortes, elles font une longue migration d'un an pour aller dans les Caraïbes. Puis elles y restent pendant 15 ans le temps qu'elles deviennent adultes. Puis elles repartent en principe là où elles sont nées mais ça Damien et son équipe vont le vérifier.

On a trouvé que Damien était très sympa, intelligent et intéressant .

Il sait très bien nous expliquer la vie des tortues. Il est passionné par son métier.  Owen, Samuel et Nicolas aimeraient bien faire un métier de scientifique comme lui! 

Damien Chevallier du CNRS

Article rédigé par tous la classe de CM2

et publié par Angy et Sylvia.

Damien Chevallier du CNRSDamien Chevallier du CNRS
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hélène 02/03/2018 19:43

Elles sont belles les tortues, j'adore les tortues. J'aime bien aussi ce qu'ils font pour les suivre, mieux les connaître et les protéger !