Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Le départ de Manu!!

Le grand jour est arrivé!

Hier après midi, (le 15 août), Manu a largué les amarres de Martin depuis le quai d'accueil de Cascais, Portugal...

Destination: le Bono en passant par les 3 caps, juste un petit détour!

 

Position ce matin

Position ce matin

Quelques images pour partager avec vous cette belle journée ensoleillée....

Le départ de Manu!!

Quitter le ponton.....

Le départ de Manu!!

...pour rejoindre le quai d'accueil...

Le départ de Manu!!

Faire le plein de gas oil....

Le départ de Manu!!

Et Partir! La longue route commence!

Le départ de Manu!!

La foule était là....

Le départ de Manu!!

Bon vent Manu, fort avec toi sur ta route!

Le départ de Manu!!

Moment fort, bien sûr, chargé d'émotions...

Un peu surréaliste de se dire au revoir juste avant un aussi long voyage, une navigation aussi ardue. Mais le  bonheur de voir son rêve se réaliser, un grand bonheur qui se lisait sur son visage.
 

 

Le départ de Manu!!

Manu, heureuse et fière  de vivre cette aventure à tes côtés et de la partager  avec tous les amis, bientôt épaulée à nouveau par les enfants qui, avec toute l'énergie que tu leur connais,  vont reprendre les rênes de ton blog.

Je suis confiante, tu es un grand marin, je sais que tu sauras prendre les bonnes décisions avec sagesse...

Comme l'a ecrit Gaël, ton neveu, tu as déjà gagné dans nos coeurs...La suite va se dérouler comme elle le doit, ayons confiance..

 

Le départ de Manu!!

Profite bien de tous les instants, de tout ce que cette extraordinaire aventure va t'apporter, t'enrichir...

On est avec toi, tous, cette force, cette belle  énergie va t'accompagner tout au long de ton grand voyage, elle va réchauffer ces longs mois dans le froid, la dureté et la beauté des mers du Sud....

Et toi, tu vas nous faire voyager, rêver et montrer, en particulier aux enfants, que tout rêve peut devenir possible.. Je pose ici une phrase de Richard Bach....

Brisez vos limites, faites sauter les barrières de vos contraintes, mobilisez votre volonté, exigez la liberté comme un droit, soyez ce que vous voulez être. Découvrez ce que vous aimeriez faire et faites tout votre possible pour y parvenir.

Richard Bach

Le départ de Manu!!

Bonne route à nous tous!!!

Michèle 

Le départ de Manu!!

Petit côté pratique: pour suivre Manu et Martin sur leur longue route, son journal de bord sera mis à jour très souvent...

Et on peut voir sur  la  cartographie Sail Cloud, la position de Martin et de tous les bateaux engagés sur la longue route. 

Journal et carto accessibles dans le menu horizontal du blog, voir ci dessous sur l'image. 

Et bien sûr, il y aura tous les autres articles qui vont se greffer tout autour de la longue route de Manu, avec le retour des enfants dans le blog.

N'hésitez pas à vous abonner ou à me donner votre email, je vous enverrai toutes les semaines une lettre avec les derniers articles et les dernières news. (La boîte mail du blog: martin.eden2018@gmail.com)

Le départ de Manu!!

Dernière petite chose:  pas belles mes photos, bon c'est l'intention et l'émotion qui comptent...

Et il faut dire que c'est pas fastoche de faire 4 rôles en même temps dans le scénario du départ de Manu: la marinero qui largue les amarres, la foule se pressant sur le ponton, la compagne du navigateur qui lui dit au revoir et la photographe!

Heureusement que vous êtes  là les amis! Merci pour vos innombrables mots pour Manu, pour moi, quelle force cela nous donne, merci , merci, merci!

Encore une fois, bonne route à nous tous!

Michèle

Le départ de Manu!!
Le départ de Manu!!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacquie 21/08/2018 11:22

Je viens de lire tes mots, Michèle: "la compagne du navigateur", et tout prend un sens différent, presque ancestral, surtout que pour moi, depuis la Métropole, ce n'était pas évident...
Alors bravo à vous deux!
Jacquie.

Hélène 19/08/2018 16:58

Bonne route Manu !!!!

Tu es parti juste quand je peux pas me connecter à ma boite... D'où mon retard à la réponse.

Groooos bisous de la voisine des Anses d'Arlet.

mireille 18/08/2018 10:27

MERCI!!!!!!

Edith PESQUET 16/08/2018 21:42

Bon vent Manu et Martin...fais toi plaisir avant tout et prudence avant tout merci de donner des nouvelles.Michèle doit être bien courageuse si loin de toi...Amicalement .la Normandie te suit....

francoise 16/08/2018 14:02

Ton voyage me fait rèver, moi qui me sens clouée à la Terre et qui rève d'ailleurs....
Merci à Michèle aussi, de partager cette aventure hors des clous et du commun.

Je suivrai tes aventures et ton voyage au long cours.
Même si tu es outsider, le défi de cette course reste sans compétition, juste la faire ''pour le fun'', et pour se faire plaisir.....
Bon vent et bonne Longue Route, Manu et Martin.

PIERRE Véronqiue 16/08/2018 12:15

Un bel article, de belles photos, une citation que j'adore aussi... Bon vent et belle longue aventure à Manu et son bateau, et merci Michèle pour nous faire partager tout ça tout en restant à terre...