Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME

A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME

Vendredi dernier, nous avons repris les actions  pour notre AME de  Grande anse. AME=  Aire Marine Éducative. 

Notre AME a été labellisée au mois de juin alors que nous étions en cm1.  Cette année encore, 4 classes participent: les  CM1, les CM2 et les 2 classes de 6 èmes. 

Nos missions: découvrir et connaitre, vivre et protéger notre AME, et transmettre ces messages de protection à toute les usagers de Grande Anse: habitants, touristes, professionnels de la mer, plaisanciers.....

A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME

La séance de ce vendredi s'est déroulée à Ti Payot et le but était de rencontrer les scientifiques du CNRS qui faisaient des captures de tortues pour mieux les connaître et les protéger. 

A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME

Nous somme arrivés à 8h30 devant Ti Payot. Thomas nous a accueilli: il y avait  Mathilde et Flora du Carbet des Sciences,  Damien et Clément, des chercheurs au  CNRS, Philippe et Corinne des Explorations Océanographiques  de Monaco, Madame Queuille qui représentait la Mairie et Cédric et Sidney, des plongeurs  apnéistes professionnels.

A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME

Pendant que les plongeurs sont allés capturer des tortues, nous nous sommes répartis en 3 groupes pour participer à des ateliers.

Il y avait un jeu sur la Méditerranée. On a parlé des tortues  et de plein d'autres animaux marins.

A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME

Un autre atelier était un grand jeu de l'oie sur les bons gestes  et les  mauvais gestes pour  les tortues marines:  ce qui est bon pour elle et ce qui est mauvais.  Par exemple la lumière des lampadaires, qui désoriente les bébés tortues à leur éclosion. ..

A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME

Avec Mathilde, dans son atelier, nous avons parlé des différents herbiers: ceux que les tortues mangent, on a parlé aussi des espèces invasives...

A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME
A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME

Puis le bateau est arrivé. Damien Chevalier a récupéré la tortue capturée. Avec ses collègues, ils l'ont pesée, mesurée; ils ont prélevé un petit bout d'écaille pour faire des analyses.

Si elle avait déjà été capturée l'an dernier, ils notent de combien elle a grandi et  grossi.

Ils en ont capturé 4 en tout, dont une très grosse qui pesait 80 kg.

A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME
A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME
A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME
A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME
A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME
A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME
A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME
A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME
A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME
A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME
A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME
A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME

Enfin nous avons vu un film dans une petite salle tous  assis par terre.

Ce film était fait à partir des cameras fixées sur la carapace des tortues.

C'était super , on pouvait voir tout ce que font les tortues, quelles herbes elles mangent; on a vu qu'elles ne vivent pas seules. Parfois elles s'approchent de très prés. Elles se touchent.

A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME

Nous avons appris plein de choses sur les tortues, les éponges les herbiers  ...

Il y a quelque chose que l'on ne savait pas du tout. Dans les nids des tortues, tous les oeufs de dessus deviennent femelles et ceux de dessous (température plus fraîche) deviennent des mâles. Avec le réchauffement climatique, la température est plus haute et il y a beaucoup plus de femelles que de mâles. Cela fait de la consanguinité  et donne des maladies.... 

A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME

C'était une super matinée, on s'est vraiment régalé!

A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME

Voici l'article des élèves de l'an dernier sur Sidney Régis l'apnéiste artiste....

Et celui sur Damien Chevallier le directeur de la mission tortues au CNRS...

Article rédigé par toute la classe et réalisé par Axel, Kancho,  Kéran , Elie, Jody et Giulia.

A la rencontre des tortues avec les chercheurs du CNRS....Notre AME
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

John Sarmento ramos 13/10/2018 19:24

Bravo! continuer comme ça.

Flora 13/10/2018 17:38

Vous en avez de la chance, écoliers des Anses d'Arlet ! Je suppose que vous en êtes conscients...

;-) et un grand bravo encore pour le travail sur le blog.
Je me régale à vous lire et voir les photos, ça me ramène 25 ans en arrière quand je vivais à Grand'Anse sur mon bateau.