Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

L'île de Tristan Da Cunha

L'île de Tristan Da Cunha

Bonjour à tous, c'est Kancho, Giulia, Baptiste, Kéran et Liam. Aujourd'hui nous publions l'article que Nicolas de l'an dernier a réalisé sur Tristan Da Cunha. Manu approche de cette île, alors on va mieux la connaitre tous ensemble! Bravo Nicolas!

L'île de Tristan Da Cunha
Sur Open CPN, Tristan Da Cunha

Sur Open CPN, Tristan Da Cunha

L'archipel Tristan Da Cunha est un territoire britannique d'outre mer de l'Atlantique Sud; ce territoire  réunit aussi l'île de Sainte Hélène et l'île d'Ascension. Il fait partie du Commonwealth.

L'île de Tristan Da Cunha

Il se situe à 2790 km du Cap en Afrique du Sud, juste au nord des 40 èmes Rugissants et à environ 3200 km du Brésil. Sa position est 37° de latitude sud et 12° de longitude ouest. La terre la plus proche est Sainte Hélène à 2400 km. On dit que c'est l'île habitée  la plus isolée, la plus reculée du monde, d'abord à cause de la météo qui est difficile, puis à cause de son éloignement: il faut environ 7 jours de bateau pour la rejoindre depuis l'Afrique du Sud et il y a très peu de bateaux. En plus, il n'y a pas d'aéroport.

Tristan Da Cunha est situé à  la limite des 40emes rugissants, à la limite de la route normale des bateaux.

Tristan Da Cunha est situé à la limite des 40emes rugissants, à la limite de la route normale des bateaux.

Cet archipel est composé  d'une île principale qui s'appelle aussi Tristan da Cunha (98 km2) et d'un groupe d'îlots: l'ile Inaccessible, l'ile Nightingale,

Et plus loin l'île Gough.

Il n'y a que Tristan Da Cunha qui est habitée: 297 habitants. Sur l'île de Gough, il y a juste une station météo. 

L'île de Tristan Da Cunha
L'île de Tristan Da Cunha
L'île de Tristan Da Cunha

Voici le drapeau de Tristan Da Cunha, les gens, (les Tristanais), bien sûr, parlent anglais.

L'île de Tristan Da Cunha

L'archipel est d'origine volcanique. L'île de Tristan Da Cunha ressemble à un bouclier. Son point culminant c'est le Peak Queen Mary avec 2062 m, c'est un volcan actif.  Il est recouvert de neige en hiver.

L'île de Tristan Da Cunha
L'île de Tristan Da Cunha

 

Le climat est très océanique. avec des températures douces. La moyenne annuelle est de 15°. Il ne fait jamais plus de 25°. Les vents viennent d'ouest est sont souvent forts (on est à côté des 40èmes rugissants). Il pleut 251 jours par an.

Il y a un lac dans le cratère du volcan.

Il y a un lac dans le cratère du volcan.

L'île de Tristan Da Cunha

La seule ville se situe sur la partie plate de l'île: elle s'appelle Edinburgh of the Seven Seas.

La ville de Tristan Da Cunha: Edinburgh of the seven seas.

La ville de Tristan Da Cunha: Edinburgh of the seven seas.

L'île de Tristan Da Cunha

L’île avait été aperçue pour la première fois en 1506 par le navigateur portugais Tristaõ da Cunha, il n'avait pas pu y débarquer à cause de la mer agitée. Mais les premiers habitants sont arrivés vers 1815. Les Anglais voulaient empêcher les Français d’aller kidnapper Napoléon qui était exilé à l'île de Sainte Hélène. Ils ont donc installé des garnisons dans les îles autour de Sainte-Hélène, donc à Tristan da Cunha.  Un soldat écossais, le caporal William Glass, a débarqué sur l'île le 14 Août 1816 et décidé de rester avec sa femme et ses enfants et quelques hommes célibataires. Puis quelques femmes sont venues les rejoindre et la population a commencé à se développer. Par la suite, quelques marins étrangers, des paysans anglais et des métis d'Afrique du Sud s'y sont installés.

L'île de Tristan Da Cunha

Puis la période des grands bateaux à voile se termine, il y a moins d'arrêt et les habitants sont encore plus isolés. En 1961 et 1962, le volcan Peak Queen Mary entre en éruption.

 

L'île de Tristan Da Cunha

Toute la population a du être évacuée d'abord sur le Cap en Afrique du Sud, puis à côté de Londres en Angleterre. Cela a été très dur pour eux.Puis le gouvernement a décidé qu'ils étaient mieux en Angleterre mais presque tous ont voulu rentrer sur leur île, alors ils se sont débrouillés pour le faire.

L'île de Tristan Da Cunha
L'île de Tristan Da Cunha

La ville comprend maintenant moins de 300 habitants.Il y a 7 familles en tout et 8 noms de famille seulement: Glass, Green, Hagan, Laverello, Repetto, Rogers, Swain et Patterson.

Il y a plusieurs églises: catholique et anglicane. Les habitants tiennent à garder leur tranquillité et il est très difficile de s'y installer pour un étranger. A partir de 16 ans, il est possible de continuer ses études en Angleterre ou de travailler à Tristan.

Les habitants font souvent plusieurs métiers pour le gouvernement.

 

L'île de Tristan Da Cunha
L'île de Tristan Da Cunha

Un bateau arrive tous les mois et demi avec de la nourriture et du matériel. Il y a une petit port de pêche et les gros bateaux ne peuvent pas accoster. Il faut des plus petits pour amener les passagers et les marchandises au port et il faut que la mer soit belle.

L'île de Tristan Da Cunha

Les principales activités sont la pêche à la langouste et au homard, la vente de jolis timbres et de pièces de monnaie. Tous les habitants ont du terrain et cultivent des pommes de terre

Ils ont aussi des vaches et des moutons mais s'ils en ont trop, il n'y a plus d'herbe.

Alors ils ont inventé une règle: chaque famille a droit a deux vaches et chaque personne, même un bébé a droit à deux moutons..

Au fond c'est l'île Inaccessible

Au fond c'est l'île Inaccessible

L'île de Tristan Da Cunha
L'île de Tristan Da Cunha

Dans l'île, il y a l’hôtel du gouvernement (la Maison blanche), une église catholique (St. Joseph), une église anglicane (St. Mary), une école (St. Mary's school), un hôpital, un petit supermarché, un bureau de poste, une salle commune et un pub, un petit musée, un café internet , une petit magasin de souvenir et une piscine et, un seul policier.

L'île de Tristan Da Cunha
La maison blanche

La maison blanche

L'école

L'école

Le supermarché
Le supermarché

Le supermarché

Lîle de Tristan da Cunha est un site important pour la conservation de la biodiversité. Il y a un grand nombre d'espèces animales et végétales.

Il ya beaucoup de fougères

Les oiseaux marins:

Le pétrel à lunettes

L'albatros à bec jaunes

L'albatros de Tristan.

L'albatros brun.

Le gorfou sauteur du Nord

Un oiseau terrestre: le gallinule de Gough

Albatros à bec jaune

Albatros à bec jaune

Le petrel  à lunettes

Le petrel à lunettes

L'albatros brun

L'albatros brun

Gallinula comeri

Gallinula comeri

L'île de Tristan Da Cunha
Le gorfou sauteur

Le gorfou sauteur

albatros de tristan

albatros de tristan

Les animaux marins.

On trouve beaucoup de cétacés:

- la baleine franche australe

- la baleine à bosse

- le grand cachalot

- le cachalot pygmée

-des globicéphales noirs

 la baleine australe

la baleine australe

baleine à bosse

baleine à bosse

Cachalot

Cachalot

Cachalot pygmée

Cachalot pygmée

Globicéphales noirs.

Globicéphales noirs.

Nous voici en train de chercher des photos pour l'article....C'était passionnant!

Nous voici en train de chercher des photos pour l'article....C'était passionnant!

Article réalisé par Nicolas et publié et arrangé (avec quelques photos en plus) par Kancho, Giulia, Baptiste, Kéran et Liam.

L'île de Tristan Da Cunha
L'île de Tristan Da Cunha  L'île de Tristan Da Cunha
L'île de Tristan Da Cunha
L'île de Tristan Da Cunha  L'île de Tristan Da Cunha
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martine Poncin 25/10/2019 09:24

Pour avoir lu le livre d'Hervé Bazin "Les bienheureux de la Désolation" il y a très longtemps, j'ai lu avec beaucoup de plaisir votre article. Il est bien fait et me donne envie d'aller à Tristan Da Cunha. Mais dommage je ne parle pas anglais hihihi. Vous donnez un aperçu très clair de l'île. Merci pour l'histoire de Tristan, je ne connaissais pas. Longue vie à vos articles. Martine....de Belgique

serge 08/01/2019 22:31

bonjour, ai aimé imaginé cette île à partir de votre reportage simple et vivant agrémenté par les photos et les sourires des participants. C'est un lieu austère mais dont l'identité semble très forte et attirante.
Encore merci pour ce partage.
A mon tour de vous en dire un peu plus sur moi.Nous vivons au Brésil (plutôt à Brasilia), suis prof au lycée français et mon épouse brésilienne enseigne à l'Alliance Française.
Bien à vous.
Serge

kancho 07/10/2018 13:32

cette article est super

qdtvx 11/05/2020 11:42

bof

Flora 06/10/2018 09:59

Bravo à toute l'équipe (ceux de l'an dernier et les petits nouveaux) pour ce bel article très bien documenté !

Le chapitre "Terre et Mer" du blog est en train de devenir une véritable encyclopédie du tour-du-monde à la voile ! Continuez, c'est passionnant.