Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Manu au pays des albatros...

Manu au pays des albatros...

Sud de l'Océan Atlantique, Latitude: 35°40 Sud.      Longitude: 006°09W, le 11 octobre 2018

Température 19°
                                     Bonjour les enfants.
Tout va bien à bord, et je vois que tout va bien aussi chez vous. Je suis passé au nord de Tristan Da Cunha, je ne l' ai pas vue. Mais, je vois plein d'albatros... C'est vraiment beau.

Leur façon de voler est étonnante, ils ne bougent pratiquement pas, on dirait qu'ils sont suspendus par des fils invisibles, leurs grandes ailes rasent les flots, et, sans qu'aucune ne bouge, ils remontent en flèche, et virent en grandes courbes régulières qu'aucun compas ne saurait tracer aussi bien... Ils ont toujours l'air de chercher quelque chose, sûrement quelque chose de mystérieux, car je ne les vois jamais manger,  et, bien qu'ils tournent autour du bateau, ils ne paraissent pas me voir...Je n'ai pas l'impression de déranger... Et cela me va bien...Quelqu'un sait-il de quoi, et comment se nourrissent les albatros?

Manu au pays des albatros...

 Il y a quelques jours j'ai fait mon marché; toute la nourriture, conserves , biscuits ...etc, sont dans les coffres fermés vissés, sous le tatami et dans ceux de la cabine avant. Dans les équipets du carré, je rentre  vingt et un jours de nourriture, donc, tous les "vingt et un jours",  je dois réapprovisionner les équipets du carré...C'est une grosse entreprise car il faut tout débarrasser, dévisser...Le tout en navigation et ici ça bouge beaucoup... Et pour faire tout cela, je mets mon casque de vélo, celui que je mets quand je vais manœuvrer et que  "ça chahute"... Heureusement qu'il n'y a personne pour me voir...

Manu au pays des albatros...

En ce moment je lis un livre sur les sous marins "Le jour ne se lève pas pour nous" de Robert Merle. Avez vous terminé Jonathan Livingstone le Goéland?...Qu'en pensez vous?
Voilà, je m'applique, comme je sais que vous le faites en classe. Vos lettres me font du bien et m'aident beaucoup. Dans ma grande solitude, elles me réchauffent le cœur. ..Continuons à rendre les choses belles en étant sincère et vrai...Et n'oublions pas : "L'essentiel est invisible avec les yeux..." ( "Le petit prince", le secret du renard).

A très vite de vous lire, je pense à vous et je vous embrasse très fort.

MANU

Manu au pays des albatros...

Article publié par Marius et Ahija

Manu au pays des albatros...Manu au pays des albatros...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Allocco viviana 16/10/2018 11:48

Ciao Manou , c.est magnifik ce que tu fait! Che avventura! J.ai adore te lire????????????Bon vent. a toi et a la belle nature qui t.entoure! Bacioni Viviana du cirque de sant sebatian????????????

Christophe 13/10/2018 20:43

Merci Manu de nous faire partager de si belle maniére cette grande aventure. Allez Martin, file sous les étoiles, assure le coup, et prend grand soin de ton capitaine.

Angela flao 13/10/2018 16:23

Trop bien trop bien merci manunu pour toutes les histoires ♡♡♡♡♡♡♡
Gros baisers
Angela et marius

Hélène 13/10/2018 04:48

Superbe lettre et article !

Le passage sur les albatros m'a fait penser à la Bédé "l'Amerzone" ou plein d'oiseaux vivent on ne sait comment et passent leur vie à voler au dessus d'une montagne et se servent des courants ascendants aussi. Curieusement ils ont de très longue ailes et pas de pattes (leurs ailes de géant les empêchent de marcher).
Manu je t'admire, d'avoir eu le courage d'entreprendre cette longue route, les étoiles c'est magnifique mais je préfère les voir avec les pieds sur terre, je crois qu'à ta place je me sentirais tellement petite que j'en aurais la trouille, mais bon je ne suis pas toi et c'est qui change tout.

Angy 12/10/2018 04:12

Nous somme avec toit Manu Martin . Eden