Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Ma petite vie à Cape Town...

Buste de Berty Reed devant le port de Waterfront

Buste de Berty Reed devant le port de Waterfront

 

Lundi 19 novembre, Capetown.

  Les journées  passent tranquillement, je m'occupe de Martin, le club nautique est très accueillant, et les gens, en général, très disponibles.  Andrea est là  aussi; nous nous préparons doucement en regardant les phoques s' amuser dans le port... Autant que les alizés soient bien installés...."tant qu'a faire"....La  prochaine édition de la course "le Cap to Rio" n'est qu'en 2020 et n'a pas de catégorie  "single handed" (solitaire), quand à "le Cap To Ste Helena",  le départ n'est que le 26 Décembre...Trop tard.... Dommage ce sont de belles courses avec de très beaux bateaux, et ouvertes à  tout le monde, j'aurais bien aimé y participer, c'est sur ma route... Ici on ne pratique pas souvent la croisière, la géographie ne s' y prête pas...La météo non plus.  En revanche, la régate est omniprésente, et les bateaux assez "..typés" ....nous sommes dans la patrie de Berty Reed...
  Je n'ai toujours pas réussi à aller à la Table Mountain, chaque fois qu'avec Andrea nous en évoquons le souhait, le vent souffle très fort.... La tramontane locale ne lâche pas facilement l'affaire....Je me sens un peu à la,maison....Je découvre qu' Ubuntu, qui pour moi est un système d'exploitation informatique, est une philosophie  Africaine, basée sur le partage , l'empathie , et le respect de la liberté de l'autre, elle a été le fil d'Ariane de Nelson Mandela...Une belle réussite, car ce pays pourrait être étouffé par la rancœur et la vengeance, sentiments que l'on ne sent pas du tout en se baladant dans les rues de la capitale....Je crois que j'aime ce pays.... J'y resterais facilement...En tous cas c'est sûr ...j'y reviendrai...
 
Phoque dans le port de Cape Town

Phoque dans le port de Cape Town

Article rédigé  par Manu et  publié par Axel

Ma petite vie à Cape  Town...Ma petite vie à Cape  Town...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Peggy Louise 24/11/2018 17:37

Il est trop bien il faut qu'on face des et fort pour le rendre plus réaliste bonjour maîtresse c'est Loann.

Eniona loresta 24/11/2018 00:29

Bravo à tous impecable rien a dire vraiment bravo a tous les amie salut maîtresse ses laurianne