Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

VAGUE A L'ÂME ...

VAGUE A L'ÂME ...
Lundi 10 décembre  30°43S.14°17E/ 260MN parcourus ces deux  premiers jours de navigation.
Martin marche tranquillement.... La mer est calme... Et j'ai le goût du
sel dans ma bouche.Nous avons attrapé le Sud-Est le soir même de notre départ, on devrait le garder jusqu'au pot au noir... Mais ce n'est que théorique...
Partir est toujours difficile, mais le rythme de la mer s'impose de lui
même, et les gestes, un moment oubliés, forgés par l'habitude,
ressurgissent  tous seuls... La machine se remet en route... Laisser les copains sur le ponton n'est pas facile non plus, Capetown a
été une si belle escale...
Devant nous , presque 6000 milles d'Océan, nous allons essayer d'y
tracer un beau sillage, une belle route, une route vers le Nord... Je n'ai pas pu continuer dans le Sud, vers l'Australie... C'est comme ça, j'ai rencontré tellement de belles gens à Cape Town... C'est peut-être ce que l'on appelle le destin... J'ai fait ce que je devais faire... Je suis un peu triste, j'ai le sentiment de m'éloigner de tout... Heureusement, Michèle... les amis, les enfants  sont à  l'autre bout...
Martin marche tranquillement, la mer est calme... Mais les embruns sont dans mes yeux...... Et j'ai le goût du sel dans ma bouche..
 
 
 

MANU

VAGUE A L'ÂME ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marius 17/12/2018 00:38

Tu peux le repassé le pot au noir?
BREF moi je pense que tu peux le repassé encore et encore.

thomas kiklak 15/12/2018 03:41

Manu, magne toi d'arriver, y a un poste de cobaye qui se propose a toi, pour voir si la consommation de chocolat Kiklak, pose ou non des problèmes de calculs raynauds. séjour dans le vert avec consommation intense de douceur cacaotées.... voici ma proposition a la longue route.biz

Edith et Frédéric du sud 12/12/2018 18:15

Longue encore, va être la route. Certain que le but et l'aventure qui étaient initialement prévus, ne seront pas ceux réalisés . Mais à lire tes lettres pendant ta pose à Cape Town, tu te seras enrichi autrement, et ça, cela n'a pas de valeurs..................
Maintenant il te faut penser, à ce que tu retrouveras au bout de ces 60000 miles, une fraternité, un accueil certainement chaleureux qui seront à la hauteur de ton parcours .
Bravo , admiration du sud.....de la France

Lilia 11/12/2018 22:35

C'est juste génial ????bravo ????. Et courge manu ????