Manu et Martin autour du monde

En suivant Martin, le bateau poisson clown de Manu son capitaine et de Michelle le long de leur voyage autour du monde, des enfants, les colibris de la Super Team scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. Depuis quatre années, ce sont ces enfants, colibris voyageurs, colibris des écoles suivant le projet ou encore colibris que nous croisons sur notre route qui sont les acteurs principaux de ce blog . Cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et de nos aventures bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, voyageurs ou à l'école, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Le mot de Manu

Le mot de Manu
Martin et moi sommes ancrés à Grande Anse... La longue route est  derrière nous et le blog va sensiblement ralentir sans pour autant s'arrêter... Les enfants auront toujours quelques articles à publier, et, Michèle et moi, nous nous le réservons comme un espace d'expression privilégié...
Je voudrais,d'autre part, présenter, sur un support durable, le travail de ces deux dernières années sous une forme plus lisible et plus orientée vers la longue route aussi bien côté navigation que technique... Michèle et moi, ne voudrions pas non plus laisser autant de textes d'encouragements et de magnifiques dessins, écrits et fait par les enfants, disparaître au fond des oubliettes électronique de nos ordinateurs ... Leur engagement absolu mérite d'être consigné sur le Grand Livre du Temps ... Tout cela représente une réelle somme de travail à laquelle je m'attelle journalièrement... D'autres projets sont en gestation... Nos yeux regardent vers l'ouest ...derrière l’isthme central américain.... Il y a la Polynésie et ses milliers d’atolls ...
    
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article