Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Le Marion Dufresne raconté par Marie des Tortues

Aujourd'hui, Marie des Tortues nous fait visiter le Marion Dufresne, en route pour les Iles Eparses pour la mission MIC MAC. Bonne visite à tous!

Le Marion Dufresne raconté par Marie des Tortues

Embarquement le jeudi 04/04 à 17h, nous voilà tous à bord du Marion Dufresne, scientifiques et équipage du bateau ! L’aventure scientifique et humaine commence déjà ! Nous sommes tous excités de nous retrouver à bord de ce mythique bateau océanographique qui sert aussi à ravitailler les îles des Terres Australes et Antarctiques Françaises. D’ailleurs le MD revient juste de trois semaines de mer, il a été déposer du matériel dans les TAAF et relever les gens en mission la-bas (scientifiques et équipes techniques). Pour le mois d’avril la destination est plus tropicale, puisque les îles Eparses sont situées tout autour de Madagascar !

Le Marion Dufresne raconté par Marie des Tortues

Ces îles sont françaises et sont rattachées au district des Taaf depuis 2007 : c’est-à-dire qu’elles sont administrées par le préfet des TAAF. Nous affichons presque complet à bord, c’est-à-dire environs 110 personnes : environ 70 scientifiques et 43 membres d’équipage. L’équipage est composé d’officiers de la marine marchande françaises et de matelots malgaches (de Madagascar). Les marins ont l’habitude de la mer et des conditions météo difficiles (puisque les TAAF sont très au sud de l’Océan Indien). Cette fois ci cela va les reposer de nous emmener dans le canal du Mozambique !

Le Marion Dufresne raconté par Marie des Tortues

Cela faisait des années qu’il n’y avait pas eu de mission scientifique à bord du MD (depuis 2011 je crois !) et l’équipe logistique travaille beaucoup car nous sommes beaucoup de scientifiques à bord (nous travaillons sur différents programmes : poisson, climat, plastique…) et il va falloir bien organiser tout cela ! 

 

Photo de Julie Straboni

Photo de Julie Straboni

Moi je suis chargée de piloter un zodiac autour de chaque île ou nous irons : pour une équipe qui travaille sur la pollution plastique dans les océans, et également pour une équipe qui travaille sur les poissons !

Photo de Julie Straboni

Photo de Julie Straboni

Dès que j’en saurai un peu plus je vous raconterai ! Je fais également partie de l’association Expédition Septième Continent (qui étudie la pollution plastique dans les océans) et donc j’aiderai également les scientifiques à récolter du plastique et à l’étudier.

Illustration d'Emmanuel Lepage.

Illustration d'Emmanuel Lepage.

Présentation du navire

Le Marion Dufresne est un navire immense ! Il fait 120 de long et plus de 15 m de hauteur ! Il y a plusieurs étages ! Moi j’ai une cabine au pont D ! La salle à manger est située au pont E ! Il y a même une salle de sport située au pont H : c’est déjà du sport de monter les escaliers pour y aller ! Figurez-vous qu’il y a même un hélicoptère à bord du bateau : il va servir à nous amener sur les îles, car elles sont entourées d’une barrière de corail et il y a beaucoup de courant. Il sert également à transporter tout le matériel qui va servir aux équipes qui restent des mois sur chaque île.

Photo de Julie Straboni

Photo de Julie Straboni

Julie Straboni

Julie Straboni

A chaque étage ( on dit « pont ») il y a pleins de couloirs différents et pour l’instant j’ai du mal à ne pas me perdre ! Le premier repas est très impressionnant : nous sommes traités comme des invités et sommes servis à table, comme au restaurant ! C’est pour que les repas ne durent pas trop longtemps, car il y a deux services de repas ! Un à 18h et un autre à 19h : je suis à celui de 18h, ca fait un peu tôt pour manger, mais on va s’habituer ! C’est important de respecter l’horaire à bord d’un navire, car les cuisiniers sont aussi matelots et ils ont beaucoup de travail !

Le Marion Dufresne raconté par Marie des Tortues

Voici 3 vidéos qui nous montrent bien la vie sur le Marion Dufresne.

Pour suivre la mission MIC MAC au jour le jour cliquez sur le lien ci dessous , c'est le site de Julie Straboni,  la journaliste embarquée sur le Marion Dufresne 

Article rédigé par Marie des Tortues et publié par Elie et Kéran.

Le Marion Dufresne raconté par Marie des TortuesLe Marion Dufresne raconté par Marie des Tortues
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

axel 04/05/2019 02:01

LE Marion Dufresne est grand
j' espére que marieest content