Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Mélanie et la préservation de la mangrove par SIMON, FALCO ET NORA

Mélanie et la préservation de la mangrove par SIMON, FALCO ET NORA
Mélanie et la préservation de la mangrove par SIMON, FALCO ET NORA

Le 20 octobre, nous avons visité la mangrove de l’étang des Salines avec Mélanie Herteman qui est écologue. Pendant la visite Mélanie nous a expliqué que les Palétuviers poussaient sur l’eau salée (mais pas trop…) Ecoutez-là ici:

Ecoutez-là ici:

En Martinique , il y a 1840 hectares de mangrove. En Guadeloupe,St- Martin et Marie Galante, les milieux humides s’étendent sur 7500 hectares.

Mélanie nous a montré deux sortes de palétuviers:

Mélanie et la préservation de la mangrove par SIMON, FALCO ET NORA

Elle nous a aussi expliqué comment ils se reproduisaient. Ces petites tiges s’appellent des propagules:

Mélanie et la préservation de la mangrove par SIMON, FALCO ET NORA
Mélanie et la préservation de la mangrove par SIMON, FALCO ET NORA

Dans les mangroves, habitent de nombreux êtres vivants dont les crabes. Nous avons pu observer les crabes violonistes qui s’appellent aussi les « cé ma faute » parce qu’avec leur grande pince on a l’impression qu’ils disent toujours  » c’est ma faute!’. Les crabes femelles n’ont pas cette grosse pince.

Dans les mangroves, on trouve aussi les crabes ciriques, les crabes des palétuviers et les crabes à barbe.

J’ai bien aimé quand nous les avons attrapé pour les observer avec une espèce de loupe. Il fallait poser le doigt sur la carapace et après on attrapait la carapace des deux cotés pour ne pas qu’ils nous pincent. Après nous les avons relâchés.

Là, on entend notre réaction quand on les regarde avec la loupe:

Mélanie et la préservation de la mangrove par SIMON, FALCO ET NORA

Mélanie a toujours voulu travailler au bord de l’eau car les dimanches, avec ses parents, elle allait pique-niquer près d’une rivière dans la forêt. Elle a découvert la mangrove au Costa Rica avec son frère adoptif. Elle a fait toutes ses études pour réaliser son rêve.

Elle nous raconte pourquoi ici:

Elle nous expliqué une chose très importante: il faut protéger la mangrove parce que la mangrove protège les maisons !!!!!!!!!

Voici ce qu’elle essaie de faire en Martinique pour cela:

Merci Mélanie pour ton temps si précieux!

NORA

Les Salines à Sainte Anne

Article réalisé par Simon, Falco et Nora

Et publié par Maïleen et Maeleen 

Mélanie et la préservation de la mangrove par SIMON, FALCO ET NORAMélanie et la préservation de la mangrove par SIMON, FALCO ET NORA
Mélanie et la préservation de la mangrove par SIMON, FALCO ET NORAMélanie et la préservation de la mangrove par SIMON, FALCO ET NORA
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laetitia 04/12/2019 17:18

trop cool les articles de Nora

Geneva 30/11/2019 14:47

super les audios!!!