Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, et maintenant en suivant la voyage de Martin le bateau poisson clown, de Manu son capitaine et de Michelle la maîtresse, des enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. Depuis quatre années, avec les enfants, nous animons ce blog, et par le biais de notre voyage autour du monde, nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et de nos aventures bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, voyageurs ou à l'école, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

MARTIN ET TRAVAUX...

MARTIN ET TRAVAUX...

Port Leucate, le 1 décembre 2019

Martin va prendre des couleurs... Si la météo le veut bien. Le gros joint d'étanchéité du saildrive (transmission moteur/hélice ) est changé, de nouvelles bagues de safran vont être tournées, l'antifouling est poncé, et quelques retouches de primaire sont encore à poser. Puis, si on a le le temps, on attaquera le pont. Le gréement dormant se fera sûrement en dernier, après les fêtes. En attendant, le génois de l'ancien Martin, qui n'a jamais servi, est chez le voilier pour l'adapter à l'enrouleur qui restera en place (et oui, tout arrive!), et sera révisé au moment adéquat; un peu plus petit et en tissu très lourd, cette voile fera, je pense, une grande partie du boulot entre la trinquette du bord qui est neuve et le code zéro; il fera l'affaire. La grand voile, entièrement lattée, parait être en bon état, et je veux naviguer avec, avant de me décider pour en faire une nouvelle; lattée ou pas? J'aime bien pouvoir prendre un ris au portant, sans avoir à remonter dans le vent. Un spi dans sa chaussette dort au fond du poste de rangement... Je ne sais pas encore comment il est. Le reste (l’intérieur) se fera en Martinique, tranquillement au mouillage, sauf certains angles vifs ou droits qui sont dangereux en navigation et qui seront coupés avant la traversée. Une traversée qui sera comme un bord d’essai, et qui nous dira exactement ce qu'il faut changer ou améliorer dans ces aménagements qui ont été faits ''à la hache'' mais qui nous conviennent tant par leur simplicité que par leur légèreté. L'âme du bateau saura faire disparaître à nos yeux, les mauvais ajustages et les coupes fantaisistes de certains vaigrages qui nous rappellent que c'est un aménagement ''amateur'', amateur pressé, sûrement. Mais comment en vouloir à l'amateur en question, si son envie de naviguer était plus pressante que l'esthétique de son intérieur? Le temps est un champ de bataille sur lequel les priorités s'affrontent... Et il y a forcément des victimes.

MANU M.

MARTIN ET TRAVAUX...
MARTIN ET TRAVAUX...
MARTIN ET TRAVAUX...
MARTIN ET TRAVAUX...
MARTIN ET TRAVAUX...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

geneva 07/12/2019 03:02

super

Giulia 02/12/2019 23:10

ce martin 2 sera trés beau j en suis sure!!!!!!!

Laetitia 04/12/2019 17:23

Il sera vraiment tres beau!!!!