Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

ETHAN VISITE MARTINIQUE RECYCLAGE

Ethan du Catamaran Gorgona / Atao Plongée nous raconte ici sa visite de l'usine de recyclage des déchets de Ducos en Martinique. C'est très intéressant ! 

Martinique Recyclage

Nous sommes entrés dans la salle de réunion, et Axèle nous a accueillis. Elle est notre guide, elle travaille à Martinique Recyclage. Sur place nous avons retrouvés nos copains qui font l’école à la maison. Il y avait les Profité avec leur journaliste Mya, son frère Tylio, et plein d’autres : nous étions 26 au total !

 

Bienvenue au centre de tri de Martinique Recyclage 

Bienvenue au centre de tri de Martinique Recyclage 

Axelle présente

Axelle présente

Aujourd'hui, nous sommes 26!

Aujourd'hui, nous sommes 26!

Nous avons regardé des photos qui expliquaient des choses, par exemple que les piles ne sont pas biodégradables, alors qu’une canette se dégrade au bout de 6 mois environ. Du coup il faut absolument recycler nos piles et les ramener dans un magasin pour les mettre dans la poubelle de piles.
Une bouteille en plastique prend 100 000 ans à se dégrader. Une bouteille de verre 1000 ans. Du coup c’est important de les remettre dans les bonnes poubelles, pour qu’elles puissent avoir une deuxième vie.
Axèle a montré une vidéo où ils ont mis un GPS sur une bouteille en plastique et ils l’ont mis dans une poubelle jaune. Elle a été amenée au centre de tri par le camion poubelle, elle a été triée et ensuite elle est allée dans un camion dans une autre usine. Ils l’ont nettoyée, rincée, ils ont fait des billes de plastique avec, et ensuite cela a été apporté à une autre usine, où ils ont soufflé et chauffé le plastique pour faire de nouvelles bouteilles de plastique. J’ai bien aimé cette vidéo, parce qu’on voyait tout le cycle de vie d’une bouteille.
Elle nous a montré aussi quelque chose de noir que tout le monde a touché, chacun à son tour. Il avait été fabriqué avec du verre recyclé. L’usine pour le verre se situe à Fort-de-France, on ne l’a pas vue. Ils détruisent le verre et en font du sable, et ensuite ils peuvent refaire des choses avec le verre détruit. On peut fabriquer un banc, ou le dessous des routes avec du verre recyclé

Recyclage du verre

Recyclage du verre

Ensuite nous avons mis des costumes. Derrière il y avait marqué « VISITEUR ». Ils étaient orange, alors que les travailleurs en avaient des jaunes. J’ai bien aimé me déguiser

Déguisés en orange

Déguisés en orange

Ensuite nous sommes allés voir la machine qui faisait les balles, puis nous avons vu un tapis qui monte les déchets. Ils ont des tapis « corps plats » et des tapis « corps creux ». Les « corps creux » ce sont les bouteilles, par exemple les bouteilles d’eau, le ketchup, la mayonnaise, les bouteilles d’huile, le savon. Parmi les « corps creux », certains sont en matériau « PET », d’autres en matériau « PEHD ». Les PET ce sont les bouteilles transparentes, ils font du bruit quand on les froisse. Ils ont un rond en-dessous quand on les retourne. Le PEHD ce sont les autres bouteilles, ils n’ont pas de rond en-dessous mais un trait, comme les bouteilles d’huile pour les moteurs de notre bateau. Ils ne sont pas transparents.

y a les feuilles, le papier, les emballages carton. Le travail le plus dur c’est sur le tapis des corps plats.Les « corps plats », ce sont les Journaux, Revues et Magasines (ils appellent ça le « JRM »). Il

 

Balles de déchets triés 

Balles de déchets triés 

Engin que j’aimerais commander 

Engin que j’aimerais commander 

Les agents sur le tapis corps plat 

Les agents sur le tapis corps plat 

Les agents de tri vérifient que les personnes ont bien trié leurs poubelles jaunes. Quand on met du verre dans la poubelle de recyclage, ils le trient mais ils risquent de se blesser, alors cles agents de tri vérifient que les personnes ont bien trié leurs poubelles jaunes. Quand on e n’est pas une bonne chose. Les sachets plastiques ne se recyclent pas, ni les pots de yaourts, ni les briques de lait ou de jus, ni le papier cadeau.
Il y a deux pistes d’amélioration aujourd’hui : il faudrait que les personnes trient davantage, et que le tri soit mieux fait dans chaque maison et chaque bateau. Il y a beaucoup d’erreurs dans le tri, nous ne savons pas assez bien comment trier.
On a aussi vu un endroit où toutes les choses en ferraille sont aimantées. Ce tri n’est pas fait manuellement, quand il y a une canette sur le tapis roulant, elle s’envole car elle est attirée par l’aimant.

 

Nous avons entendu un très gros bruit. Nous avons pris du temps à trouver où est-ce qu’il était : c’était une machine qui poussait les déchets sur le tapis. C’était rigolo, mais ça faisait vraiment trop de bruit.

 

60 personnes travaillent aujourd’hui à Martinique Recyclage. J’ai été surpris que ça ne pue presque pas : c’est tant mieux pour les travailleurs, même s’ils ont des masques s’ils le souhaitent, une ventilation et la clim pour réduire encore plus les désagréments !
En partant on a regardé la pesée. Chaque camion passe sur un pont quand il est plein, il vide ses poubelles et ensuite il repasse sur le pont. Comme ça ils connaissent le poids des déchets.

 

Camion prêt à être pesé 

Camion prêt à être pesé 

Le pont de pesée des camions

Le pont de pesée des camions

En conclusion, j’ai adoré cette visite : on a pu voir plein d’engins et on a aussi pu regarder les personnes travailler. Il y avait beaucoup d’explications, on pouvait toucher des choses recyclées. Merci Axèle et merci Martinique Recyclage !

Article rédigé par Ethan et publié par Laetitia et Lissa

ETHAN VISITE MARTINIQUE RECYCLAGE
ETHAN VISITE MARTINIQUE RECYCLAGEETHAN VISITE MARTINIQUE RECYCLAGE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Axele ESSART 20/04/2020 20:32

Très bon article qui résume bien ta visite à l'usine : ). Nous étions ravis de vous recevoir avec tes copains pour cette visite. Bonne continuation Ethan dans tes aventures.

Daniel PAGES 07/02/2020 17:26

Superbe article, Ethan ! Très intéressant. Ça nous aide à comprendre pourquoi il faut bien trier pour que les opérations qui mènent au recyclage soient rapides et efficaces. Mais il ne faut jamais oublier qu'utiliser moins d'emballages et d'objets en plastique non réutilisables est la meilleure solution pour éliminer les déchets des océans. ;)