Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

LA CRÈVE DE NOËL

LA CRÈVE DE NOËL

Argeles le 13 janvier 2020,

Cela faisait plusieurs jours qu'elle me guettait, m'observait discrètement. Seuls quelques petits grognements au fond de ma gorge trahissait sa présence discrète. Sa virale patience finit par endormir ma vigilance, et, au moment oû je ne m'y attendais plus, l'estocade grippale me clouait, comme un vulgaire papillon, sur ma banette. Les microbes et les virus étant visiblement sans pitié, je ne coupais pas au ''deux jours sous la couette'' que m'avaient prédits les copains et auxquels je croyais sincèrement échapper; il est vraiment temps de regagner les tropiques!

Pour ce faire il me reste encore pas mal de choses... à faire. Car, si le portique avec son panneau solaire et l'électricité sont opérationnels, le gréement et les voiles, eux, ne devraient être bouclés que dans la semaine, ainsi que la finition du pont et le remâtage. Puis, suivront le réglage du mât, le nettoyage des winches, le petit joint de pompe des toilettes qui va bien et qui est toujours présent dans la liste de préparation d'un bateau.

Tout cela devrait se faire assez rapidement, avec l'aide des copains - Philippe, Christelle et Michel, qui, selon leur disponibilité, me donnent un sacré coup de main. Christelle, par un ami commun, m'a proposé une cabine dans son magnifique Formosa 47 car je ne pouvais pas loger sur le bateau dans le chantier (règlement imposé par certains ports), Philippe, lui, s'est proposé par le biais du blog de m'aider si je le désirais, quant à Michel je ne me souviens pas, dans ces trente dernières années, d'un projet auquel il n'aurait pas apporté sa touche personnelle. C'est ainsi que Martin prend forme, au cœur d'une histoire riche de nouvelles rencontres et d'amitiés fidèles; bâtie sur de telles fondations, l'aventure ne peut être que belle...

Manu M

LA CRÈVE DE NOËL
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article