Manu et Martin autour du monde

En suivant Martin, le bateau poisson clown de Manu son capitaine et de Michelle le long de leur voyage autour du monde, des enfants, les colibris de la Super Team scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. Depuis quatre années, ce sont ces enfants, colibris voyageurs, colibris des écoles suivant le projet ou encore colibris que nous croisons sur notre route qui sont les acteurs principaux de ce blog . Cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et de nos aventures bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, voyageurs ou à l'école, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Dwain et l’usine de dessalement d'Antigua par Nora, Simon et Falco

Dwain et l’usine de dessalement d'Antigua par Nora, Simon et Falco

Il y a 5 usines de dessalement sur l’île d’Antigua. Nous en avons visité une au nord de l’île.

Dwain et l’usine de dessalement d'Antigua par Nora, Simon et Falco

Dwain Jones – l’un des techniciens nous a tout expliqué.

Dwain et l’usine de dessalement d'Antigua par Nora, Simon et Falco

Une usine de dessalement (ou désalinisation) sert à donner de l’eau aux maisons qui en manquent en transformant l’eau de mer en eau potable.  Il faut savoir que le tourisme s’est énormément développé à Antigua et l’eau douce de l’île ne suffit plus! Celle-ci a été créée il y a 2 ans.

L’eau de mer est donc pompée à 1600 pieds du rivage grâce à un long tuyau.

A droite on devine le tuyau de pompage. A gauche, on voit celui qui rejette l’eau

A droite on devine le tuyau de pompage. A gauche, on voit celui qui rejette l’eau

Elle est envoyée dans l’usine grâce à de grosses pompes. 

Dwain et l’usine de dessalement d'Antigua par Nora, Simon et Falco

Dwain nous a dit que la pression atteignait 900 psi (c’est une unité de mesure et ça correspond à 62 bars (en comparaison Papa nous a dit que la pression dans une roue de vélo était de 6 bars))

Ensuite, l’eau est filtrée pour la débarrasser du sable et des cailloux. Puis elle est envoyée dans ces gros tubes à cette pression très élevée. Ils sont blancs comme vous pouvez le voir. A l’intérieur la couleur est beige je vous l’explique dans le texte ci-dessous .

Dwain et l’usine de dessalement d'Antigua par Nora, Simon et Falco

A l’intérieur, il y a 6 tubes dont les membranes ont des trous si petits que même le sel est retenu. Ca s’appelle la technique d’ « osmose inverse ».
Ce que je touche est une de ces membranes. Elles sont beiges avec des quadrillages blancs.

Sur la totalité de l’eau pompée, 1/3 devient de l’eau potable.  Le reste, les  2/3 est rejeté dans la mer.
Chaque jour, cette usine produit 1,3 million d’impérial gallons d’eau douce!

A la fin, l’eau produite est stockée dans un gros réservoir haute de 20 pieds ( c’est à dire à peu près 7 mètres).

Voici la maquette de l’usine:

En fait j’ai trouvée que cette usine était pareil que notre désalinisateur de bord (qui produit notre propre eau douce) sauf que l’usine était plus grande bien sûr!

Cette usine était bien  mais elle faisait beaucoup de bruit!!!!!!!!!!!!!!!!!

***

JEUX !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

*Convertis 1600 pieds en mètre.

*Combien cette usine  produit-elle chaque jour de litre?  (indice: 1 impérial gallon = 4,54 L)

Pourquoi Nora fait-elle cette drôle de tête?

Dwain et l’usine de dessalement d'Antigua par Nora, Simon et Falco

Nora!!!!!!!!!!

Article rédigé par Nora et publié par Anaël, Ambre et Lissa .

Dwain et l’usine de dessalement d'Antigua par Nora, Simon et Falco Dwain et l’usine de dessalement d'Antigua par Nora, Simon et Falco
Dwain et l’usine de dessalement d'Antigua par Nora, Simon et Falco Dwain et l’usine de dessalement d'Antigua par Nora, Simon et Falco Dwain et l’usine de dessalement d'Antigua par Nora, Simon et Falco
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article