Manu et Martin autour du monde

En suivant Martin, le bateau poisson clown de Manu son capitaine et de Michelle le long de leur voyage autour du monde, des enfants, les colibris de la Super Team scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. Depuis quatre années, ce sont ces enfants, colibris voyageurs, colibris des écoles suivant le projet ou encore colibris que nous croisons sur notre route qui sont les acteurs principaux de ce blog . Cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et de nos aventures bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, voyageurs ou à l'école, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Max de Rivendell, confiné à Sainte Anne, nous raconte son escale à Barrouali à Saint Vincent.

Max de Rivendell, confiné à Sainte Anne, nous raconte son escale à Barrouali à Saint Vincent.

Je m'appelle Max et je suis actuellement en confinement avec mes deux soeurs et mes parents sur notre catamaran Rivendell à Sainte Anne en Martinique.

Martinique, Sainte-Anne, Martinique

L'équipage Rivendell.

Max de Rivendell, confiné à Sainte Anne, nous raconte son escale à Barrouali à Saint Vincent.

Ce qui me manque beaucoup pendant ce confinement ce sont les copains. je me suis fait beaucoup d'amis au cours de notre voyage, et cela me manque de les revoir, ou de faire de nouveaux amis. Je voulais vous raconter ma semaine à Barrouallie à Saint Vincent, ou justement je m’étais fait plein de copains. voici ce que j'ai pu vivre en février là bas:

Max de Rivendell, confiné à Sainte Anne, nous raconte son escale à Barrouali à Saint Vincent.

Île de Saint Vincent

Je me suis reveillé avec des bruits de chien qui se mangent. Mon père et moi sont allés pêcher des langoustes. Dès que j’avais plus envie mon père a continué sans moi. Je suis allé sur la plage et je me suis fait 2 nouveaux copains qui s'appellent Jamie et Jeremiah. J'ai joué avec eux et après je les ai invités à manger sur le bateau. Plus tard on est allé jouer au foot avec 20 autres ados de 11-16 ans et moi j'étais le plus jeune. Ce que je trouve bizarre : ils étaient en slip toute la journée et ils étaient fous sur nos cheveux blonds et touchaient les cheveux de ma sœur Lily tout le temps. Ce que je trouve cool c'est que tous les grands étaient gentils avec moi.

Max de Rivendell, confiné à Sainte Anne, nous raconte son escale à Barrouali à Saint Vincent.

Barrouallie est une petite ville de pêcheurs, ici ils pêchent encore la baleine et des orques avec des harpons. Ils les apportent à la plage.Ils pêchent aussi des petits poissons avec de longs filets de 200m. Il y a 5 plongeurs dans l'eau qui eux ferment le filet de dedans puis ils sortent le filet et il y a 100 petits poissons. Miam ! Chasser les baleines et les orques ici est une tradition ici, on a même eu le droit d'emporter des os d'orque avec nous. Ce que je n'aime pas ce qu'ils tuent les orques car c'est mes animaux marins préférés.

Max de Rivendell, confiné à Sainte Anne, nous raconte son escale à Barrouali à Saint Vincent.
Max de Rivendell, confiné à Sainte Anne, nous raconte son escale à Barrouali à Saint Vincent.

Juste à côté de Barrouallie il y a la baie de Wallilabou. C'est la bas que le film Pirates des Caraïbes a été tourné. Il y avait plein de choses de pirates. On pouvait se déguiser, jouer à la pendaison, voir des squelettes etc. On est aussi monté à une petite cascade où je me suis baigné avec un copain qui s’appelle Jordan. On l'a aussi invité sur le bateau. Jordan est un enfant d'ici, il a 11 ans et il aime l’équipe de France de foot. Il est aussi gardien de but. Je trouve dommage qu'on doive partir car Jordan est devenu un bon copain.

Max de Rivendell, confiné à Sainte Anne, nous raconte son escale à Barrouali à Saint Vincent.
Max de Rivendell, confiné à Sainte Anne, nous raconte son escale à Barrouali à Saint Vincent.

Barrouallie était une escale super parce que les gens ici étaient très gentils, on était le seul bateau et je me suis fait de bons copains.

.

Max

 

Max de Rivendell, confiné à Sainte Anne, nous raconte son escale à Barrouali à Saint Vincent.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ambre 23/04/2020 14:44

De nouveaux copins ????????????

GENEVA 20/04/2020 20:07

Bravo Max pour cette article!!!