Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Timothée de Caretta, bienvenue dans la Super Team !

Timothée de Caretta, bienvenue dans la Super Team !

Bonjour je suis un garçon de neuf ans et je m'appelle Timothée.

Je vis en famille avec mes parents et nous faisons un tour du monde sur un bateau qui s'appelle «Caretta».

Nous l'avons appelé ainsi car c'est le nom d'une tortue marine et aussi car il y en a une peinte sur la table de notre carré (intérieur du bateau).

Mon bateau sous voiles

Mon bateau sous voiles

Notre tour du monde, nous l'avons commencé, il y a 2 ans 1/2,  mes parents qui s'appellent Marie et Michel.

J'aime bien la navigation et j'ai hâte de traverser le Pacifique.

Kissanga et Caretta

Kissanga et Caretta

Pour l'instant nous avons parcouru:l'Espagne,le Maroc,les Canaries,le Sénégal,la Gambie,le Cap Vert,le Brésil,la Guyane française,les Caraïbes,la Colombie et le Panama.

Nous sommes actuellement au îles Perlas au Panama en semi-confinement car nous sommes avec d'autres bateaux donc on peut voir du monde. 

Las Perlas, Panamá, Panama

 

Je ne sais pas très bien où nous irons après mais j'ai hâte de continuer.

C'est  Mamarossa et Kissanga qui nous ont parlé de votre blog. Je connais Profité mais cela fait longtemps que je ne les ai pas vus.

Séance d'escalade

Séance d'escalade

En navigation

En navigation

Je vous écris car j'aimerais vous parler de filtres en nanotechnologie (un nanomètre= un milliardième de mètre) car nous en distribuons dans le monde. Ces filtres sont très pratiques car ils rendent l'eau sale quasiment pure, précisément 99,9% des bactéries et microbes sont retenus. Nous en avons donné car les populations n'avaient pas d'eau potable et que l'eau potable est vitale.

Il nous est venu l'idée de distribuer ces filtres car nous suivions le blog de 3 jeunes qui l'avaient fait eux-mêmes avant nous. Quand nous sommes partis, ils venaient de finir leur tour du monde en voilier donc nous avons décidé de suivre leur exemple.

Livraison des filtres au départ

Livraison des filtres au départ

Nous en avons d'abord distribué au Sénégal dans la région du Sine Saloum constituée de plein d'îles. Ces dernières n'ont pas toutes d'eau potable. Les habitants utilisent de l'eau de pluie ou de puits qui stagne donc qui a plus de risques d'avoir des bactéries. Nous avons demandé à chaque village comment il fonctionnait et d'où venait l'eau qu'il utilisait. A ceux qui avaient besoin de filtres on en a donné.

Explication sur les filtres

Explication sur les filtres

Manuel d'utilisation en dessins

Manuel d'utilisation en dessins

Installation d'un filtre à partir d'un récupérateur de pluie.

Installation d'un filtre à partir d'un récupérateur de pluie.

Après le Sénégal, nous en avons distribué au Brésil (aux îles Lençois). Ce sont de petites îles dont une avec de grandes dunes de sable. Nous en avons donné car ils se servaient de l'eau de puits creusés dans le sable et que même si elle ne paraissait pas sale, elle l'était sans doute un peu.

Pour l'instant, le dernier endroit où nous avons donné des filtres est les San Blas (îles des Caraïbes au Panama).

Les dunes de sable

Les dunes de sable

Puits dans le sable (Lençois)

Puits dans le sable (Lençois)

Au Sénégal, nous parlions français car c'est un pays francophone et des fois c'est moi qui ai présenté le fonctionnement des filtres dans les écoles. Au Brésil, nous avons d 'abord été aidé par un ami car on ne parlait pas bien portugais et après on a appris le vocabulaire et on s'est débrouillé. Pour les San Blas, nous avons communiqué en espagnol. Même si on ne parle pas bien la langue du pays, sur les filtres, il y a des dessins pour expliquer le fonctionnement.

Timothée de Caretta, bienvenue dans la Super Team !

Pour que ça marche, il faut prendre un seau d'eau sale et le mettre en hauteur. L'eau coule dans un tuyau puis dans le filtre grâce à la gravité. Dans le filtre, l'eau peut passer et les microbes et virus sont retenus. Par contre, on ne peut pas l'utiliser avec de l'eau de mer car ça ne filtre pas le sel. Quand l'eau sort du filtre alors on peut la boire ou la garder dans des bouteilles.

 

Il faut savoir qu'on ne fait pas que donner les filtres.

En Gambie (pays coincé dans le Sénégal) nous avons remonté de 450km un fleuve où il y avait de l'eau douce et sale donc nous avons utilisé les filtres pour la boire.

 

Je suis heureux de pouvoir communiquer avec vous.

 

Au revoir.

Timothée

Sur mon bateau, lors du passage de Panama

Sur mon bateau, lors du passage de Panama

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Daniel PAGES 08/04/2020 12:46

Bravo Timothée, super article.
Quel voyage !
Et bravo à vous pour la distribution des filtres.

généva 06/04/2020 22:46

Salut Timothée maintenant tu fais parti de la Super Team !!!!
Et super comme article.

Ambre 06/04/2020 17:59

Bonjour timothée ,je m'appelle Ambe , bienvenue dans la SUPER TEAM !pour ton premier article je trouve qu'il est superbe génial...au revoir