Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Promenade confinée dans le Tarn par Daniel Pagés, notre écrivain.

Promenade confinée dans le Tarn par Daniel Pagés,  notre écrivain.

Nous reprenons contact petit à petit, avec tous les membres de la Super Team.  Aujourd'hui,  c'est avec Daniel Pagés,  l'écrivain de la Super Team qui, au mois de février,  avait rencontré Manu et lui avait confié un paquet cadeau contenant chacun des 12 livres qu'il a écrits. Cela afin que celui ci les amène jusqu'en Martinique. 

Tout étant en stand by mais la correspondance continue néanmoins entre Daniel et les enfants.  Vous trouverez ici son dernier petit message écrit,  une vidéo que j'ai montée à partir de ses photos et de son enregistrement , sa lettre d'avant le confinement et des dessins réalisés par les enfants en prévision !  Un bonus avec un incroyable film poétique, historique de 1943 sur le Tortillard, le train à vapeur du Tarn...

Michèle 

Promenade confinée dans le Tarn par Daniel Pagés,  notre écrivain.
Petit message de Daniel tout récent:
 
Hello les îles lointaines !
Comment ça se passe en Martinique ?

J'espère que tout le monde va bien..En ce qui me concerne, je suis confiné dans ma vallée. Je suis à 200 m de la forêt, il y a plein de pissenlits dans les prairies pour faire de la salade et le village a deux petites épiceries et deux bouchers charcutiers...

Je voulais vous faire un petit diaporama transformé en vidéo, mais j'ai renoncé après de multiples essais avec Powerpoint et autres, je n'ai pas le matériel qu'il faut...

Alors j'envoie quelques photos et un commentaire audio... C'est un peu la présentation de mon village où je suis confiné. 

 
Gros bisous à tout le monde
Daniel 
 
 

Le montage vidéo : la promenade de Daniel. 

Promenade confinée dans le Tarn par Daniel Pagés,  notre écrivain.

Et la LETTRE de Daniel avant le confinement. .

Daniel Pagés
À la classe de CM2 des Anses d’Arlet en Martinique

Le 8 mars 2020

Bonjour à toutes et à tous

Oui, j’ai un peu traîné pour répondre, mais comme je sais que vous profitez des vacances de carnaval chacun de votre côté, ce n’est pas bien grave.
Merci pour votre lettre ensoleillée, vos commentaires et la bonne note pour le conte de Yalik. Je suis très heureux que Yalik vous ait appris aussi le passé simple et l’imparfait. C’est important pour des jeunes journalistes comme vous et toute la super team.
En parlant de journaliste, j’ai rencontré Marion, la semaine dernière et elle m’a posé vos questions. Comme il tombait, ce jour-là, de la pluie glacée et que la médiathèque de la petite ville de Gaillac était fermée, nous nous sommes installés dans un bar devant un chocolat chaud. (Et non, chez nous, ce n’est pas la saison de boire un jus de corossol bien frais ou de manger un sorbet coco !) Elle a enregistré mes réponses. Il y avait beaucoup de bruit à côté et c’était un peu difficile de se concentrer, mais on y est arrivé. Et je pense que l’enregistrement est déjà parti de l’autre côté de l’océan, vous pourrez l’écouter bientôt. Je crois qu’il y a une ou deux questions qu’on a oubliées, mais j’y répondrai par écrit, rappelez-le-moi. Et je répondrai à d’autres questions si vous en avez, pas de problème.
Bon, là, les vacances sont terminées, mais je suis sûr que vous êtes heureux de vous retrouver à l’école parce qu’avec la maîtresse Michèle vous vivez sans arrêt de nouvelles aventures. Et puis, à la Martinique, on a l’impression, nous, en métropole que c’est toujours un peu les vacances : il fait chaud et on peut se baigner tout le temps. 
Il vous manque juste un peu de neige sur la Montagne Pelée… Vous n’avez jamais pensé que si le climat se bouleverse, un matin en vous réveillant vous risquez de voir une crête blanche sur les sommets de l’île ? Tiens, c’est une idée de conte ! La neige tout en haut et le dragon qui prépare le feu dans le ventre de la montagne…
Bien, maintenant venons-en aux choses sérieuses. Il y a quelques petits futés qui m’ont posé une question qui m’a fait réfléchir bien longtemps : comment ai-je bien pu réussir à compter sur mes doigts mes douze livres alors que je n’en ai que dix ? Je crois que j’ai la réponse. De fait, les artistes sont magiciens. Et un écrivain est aussi un artiste, il peint avec des mots et des phrases. Les enfants aussi sont des artistes, car ils imaginent beaucoup de choses dans leur tête. Alors, nous tous, les artistes, on peut imaginer autant de doigts qu’on en a besoin. Je compte jusqu’à dix et puis, après le dixième, j’en imagine d’autres, à côté. Autant que je veux ! Essayez de compter jusqu’à vingt-cinq sur vos doigts avec ma méthode magique, vous allez voir ça marche. Bien sûr, je pense que la maîtresse connaît une autre méthode, les maîtresses savent tellement de choses !
Quant au nombre de passagers clandestins qui se cachent dans mes livres, dans le ventre de Martin, ça fait beaucoup, vous avez raison. Finalement Manu va emmener avec lui un sacré équipage. Et certains doivent être impatients de retourner au soleil, vu qu’ils vivent d’ordinaire leurs aventures à la Martinique ou dans les îles voisines. Quand vous aurez les livres, vous essayerez de les compter !
Je vous envoie plein de bisous que vous transmettrez aussi à toute la Super Team.
À très bientôt !
Daniel 

Promenade confinée dans le Tarn par Daniel Pagés,  notre écrivain.

Et pour terminer un excellent petit film d'époque qui raconte l'épopée de ce train à vapeur qui passait à Vabre en 1943... Un documentaire poético historique, tous les commentaires sont en vers. .. un petit bijou où on apprend beaucoup 

Article réalisé par. .... publié par.....

Ah, vous me manquez beaucoup les enfants ! 

Michèle smiley

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

généva 02/04/2020 20:13

Vous aussi vous nous manquer beaucoup mais la super team continue.

Ambre 02/04/2020 18:04

Moi aussi vous me manquez maîtresse et ton article est super j'adore les vidéo????des bisous????

Ambre 02/04/2020 18:04

Moi aussi vous me manquez maîtresse et ton article est super j'adore les vidéo????des bisous????

Lissa 02/04/2020 16:06

Cette article ma plus ????

Daniel PAGES 02/04/2020 10:20

Merci, vous êtes adorables ! Merci pour le soleil et le sourire, on en a besoin ! Gros bisous à tous-tes.