Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!

Ici le journal de bord de la Madgic Transat au fil des messages que nous recevons...

Le 1er juillet  Passage de Gibraltar 

Nous sommes à l endroit même où a eu lieu la tristement célèbre bataille de Trafalgar qui est lié à la bataille de notre rocher du diamant. 
On entame le passage du détroit de Gibraltar. 
Bisous à tous les colibris d or

LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!

Lagos au Portugal 

LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!

Horta, Açores, Portugal le 15 juin 2020

LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!

Arrivée à Horta
J25
18h : Ponton commerce de Horta, sur l île de Faial aux Acores, trempés jusqu’aux os,. on va pouvoir se sécher en allant boire un petit verre chez Peter en attendant une grosse entrecôte.
Eh ben non, le Covid nous en empêche. Interdiction de quitter le bateau, déception totale.

On va pouvoir quand même se faire livrer mais ça n’a pas le même goût.
Tant pis, on se rappelle alors les bons moments :

Cela fait 2 jours que Eole se rattrape - pas qu’un peu, 20, 25, 30 jusqu’à 35 noeuds en rafales avec la houle l’accompagnant jusqu’à plus de 3,5 mètres de haut, ce genre de longue houle que l’on a pu surfée.
On parle beaucoup de l’anticyclone des Açores. On a vécu la dépression des Açores.
Juste avant le réveil d’Eole nous avons eu à J22, l’un, voire même le plus beau spectacle que la nature puisse nous offrir.
Il faisait nuit noire, pas de lune, pas d’étoile.
Nous les voyons arriver tels des comètes nous fonçant dessus, en nous esquivant au dernier moment pour finalement nous accompagner, la magie opère.
Un ballet d’une dizaine de dauphins de nuit, dansant à l’unisson avec le plancton, ce dernier recouvrait, éclairait entièrement le moindre mouvement des dauphins.
Nous étions accompagnés de la plus magique des escortes.

J26
Journée off, tous le monde a mal à la tête.

J27
Nous sommes sur la liste d attente pour avoir l'accès au ponton gasoil,
Il y a 80 bateaux au mouillage et aujourd’hui, il commencent à ouvrir leur frontière, si nous voulons mettre pied à terre nous devons nous soumettre à un test Covid avec résultats en 3 jours. Trop long pour nous.
Du coup on s’occupe du bateau:
- Vérification du moteur avec contrôle des niveaux.
- Vérification de la barre et drosse de barre.
- Vérification du gréement, on monte au mât, c’est pour Jess et aussi Tuan pour la photo.
- Réparation, couture sur le génois et resserrage de la manille du point de drisse.
La marina nous dit que l’on ne pourra pas faire nos pleins aujourd’hui.

J28
C’est notre tour, on nous attend au ponton gasoil.
On fait les pleins et c est reparti !
Il y a un bon petit vent, on met un ris, le génois.
On passe sous le vent des îles parfois déventé mais c’est tellement beau.
 

LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
Ponton de Horta
Ponton de Horta

Ponton de Horta

LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
J 19

J 19

Position :35°26.808'N 042°20.226'W

Vitesse fond:4,4 nds

Cap fond:70° Cap compas:83°

Milles/24h:107mn

Pression:1025,87 hPa

Mer:belle

Ciel:7/8 toujours la petite ruée de cumulus, ( on l’aime bien celle là) et de stratocumulus.

Vent: ESE 10nds

 

LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!

Jour 19 de la Madgic Team

Le 8 juin 2020

Bonjour les Colibris d’Or,

Nous voici maintenant à J 19 (19ème jour). A J13, nous avons passé une de nos plus belles journées. Étant à la dérive, n’ayant pas pêché depuis J2, j’aperçois au loin un OFNI (objet flottant non identifié). Nous démarrons les moteurs, une demi heure plus tard, nous étions à côté d’un morceau de coque d’une petite embarcation qui avait du servir pour une traversée en solitaire (je suis en contact avec un MRCC AMÉRICAIN et le CROSS gris Nez des centres de secours depuis) .

Nous nous sommes baignés autour d’une dizaine de grosses dorades, des pagres à perte de vue, un mérou énorme, un barracuda et des rémorras. Après avoir pêché une dorade de 7 kilos t 2 petits pagres, on a repris route. Une fois la dorade débitée, filet dans le frigo, nous avons attaché son squelette avec un bout à l'arrière du bateau quelques heures plus tard, un spectacle à couper le souffle.

Un requin peau bleu ( on pense, les recherches plus approfondies se feront avec une connection aux Açores), nous a tenu compagnie pendant une bonne heure, instant Madgic. Tous assis sur la jupe (l'arrière du bateau), Jess et moi en premier plan, sur les premières marches. Nous étions à quelques cm de la gueule de Jacques, (ben oui, on l’a appelé Jacques, ) lorsqu’il grignotait ce petit casse croûte que nous lui avions laissé.

Suivi ensuite dans la nuit, toujours avec un ciel qu’aucun nuage ne saurait fendre, rempli d’étoiles avec sa Voie lactée, d’une mer guimauve qu’aucun remous ne saurait troubler. Un coucher de lune orangé. Et c’est alors que 2 heures plus tard, le soleil fit son spectacle à son tour, lever du jour miroir, avec la mer d huile.

Journée juste parfaite gravée à jamais. Depuis nous nous sommes plus trop baignés, bizarrement. L eau commence à devenir très froide, aussi. Tout comme la température extérieure.

Ce matin nous avons du remettre un peu les moteurs, décidément, Eole (le dieu du Vent) se fait timide. YANNICK

LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
Position J12, le 2 juin  2020

Position J12, le 2 juin 2020

LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!

Le 2 juin 2020   12ème jour de la transat

Position : 27°49.859N 048°23.131W

Vitesse fond: 5,4nds

Cap fond:53° Cap compas:73°

Milles/24h:145mn

Total heure moteur: 10h

Pression:1023hpa      Mer:très belle

Ciel:3/8 altocumulus , altostratus, cumulus Vent: SE 9nds

Bonjour les Colibris d’Or,

Nous entamons ce matin notre douzième jour de navigation sous le soleil, ce qui n’a pas été le cas ces derniers jours. Nous avons eu quelques jours et surtout des nuits très orageuses avec beaucoup d’éclairs, Il faisait même jour en pleine nuit pendant quelques secondes. Ces dernières 48h, nous avons bien avancé avec 15/20 nds d’un vent de Sud-Est, ce qui nous permet de faire cap direct sur les Açores. On s’attend à rentrer dans une nouvelle zone de pétole. Dans l’ensemble, nous avons vraiment pas eu beaucoup de vent, on avance pas très vite du coup, et d’après Les prévisions météo, on retrouvera du vent qu’à partir de mercredi.

Django a du avoir peur des orages et a du se faire une petite cachette quelque part. Nous n’avons pas réussi à pêcher un autre poisson, mais avons eu trois touches qui nous ont coûté trois leurres. Aie aie aie !!! On croise encore beaucoup d’algues sargasses. Ce qui ne nous aide pas pour la pêche car elles se mettent sur l’hameçon et plus aucune chance de pêcher. Nous avons également la visite quotidienne d’un paille en queue, petit oiseau trop mignon, nous en avons beaucoup qui vivent et pondent sur le rocher du Diamant.

Avant la bonne recette de JESS, toute la Madgic Team vous fait de gros bisous.

LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!

On vous propose cette semaine la “Jess Recette”:

PARMENTIER DE CANARD, trop Bon.

Pour 6 pers.

10 pommes de terre

1 boîte de cuisse de confit de canard (4 cuisses)

2 carottes

1 oignon

Crème fraîche

Beurre salé

Pelez les pomme de terre et les faire cuire les pommes de terre dans l’eau bouillante.

Pendant ce temps, ôtez les os et le gras du canard.

Émiettez le dans un plat à gratin.

Débitez les carottes et oignons en dés puis mélangez les au canard. Une fois les patates cuites, écrasez les avec une fourchette ou presse purée.

Mélangez y un peu de crème épaisse et une belle quantité de beurre salé.

Salez et poivrez et ajoutez y un peu de noix de muscade.

Disposez la purée sur le canard avec du comté râpé sur le dessus. Enfournez le plat 20 min à 180°.

Servir avec une salade

Et pensez à un petit jogging ou une activité sportive le lendemain, lol !

Jess, Dimitri, Tuan et Yannick 

LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!

Mardi 26 mai à 7h30.

Bonjour à tous les colibris d or! 
Madgic et son équipage se portent à merveille!
Nous avançons doucement mais sûrement, pour ce début de première semaine, nous avons eux un temps de rêve. 
 Pas trop de vent mais une mer très belle. On a même pu se baigner ;) .
Et aussi faire une projection du film Astérix mission Cléopâtre sur le génois avec le vidéoprojecteur, le meilleur cinéma du monde;) .
Même les dauphins pantropicaux tachetés nous ont souhaité "Bon vent" dès notre départ de Martinique suivis de quelques globicéphales.  Et quelques jours plus tard, les dauphins Fraser.(ce sont des petits dauphins avec le ventre rose.)
Nous avons pêché une belle daurade coryphene de 5 kgs. Cétait un délice! Une partie en tartare, une autre en mi-cuit, et une dernière en rillettes.
Nous avons découvert un passager clandestin à bord, trop mignon et tout petit petit, c est Django, un bébé Gecko qui se fait très discret dans ce milieu très hostile pour lui.
On va maintenant avoir besoin de vous les Colibris d'Or !!
Voici quelques informations que vous pourrez décortiquer avec Maîtresse.
Depuis notre départ nous avons parcouru 530 milles en 5 jours.
On a du faire 3h45 de moteur, sachant que chaque moteur consomme 3litres de gazole en 1 heure, et que nous avons une autonomie de 400litres.


La Madgic Team souhaite une bonne semaine à la Super Team des Colibris d'or.

Yannick, Jess, Dimitri Et Tuan
LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!

Le 19 mai 2020

Ça y est la Madgic Transat a commencé ! Yannick, le papa de Nina Rose et ses équipiers Jess, Dim et Tuan, le médecin du bord ont quitté le ponton de Grande Anse ce jeudi 21 mai à 9h30!

LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!

Deux heures après, au large de Saint Pierre, au nord de la Martinique, tous les 4 nous ont fait leur coucou avant de ne plus avoir de réseau téléphone. .

 

Bon vent les amis! On attend de vos nouvelles avec impatience ! A très vite ! 

LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!

C'est Manu qui va nous accompagner dans le suivi de cette Madgic transat!

Et il va nous proposer  des jeux de calculs.... on va faire des maths en suivant la transat, ce seront des Madgic calculs!

Voici le la route que Manu a tracée en prevision, bientôt la vraie!

Voici le la route que Manu a tracée en prevision, bientôt la vraie!

Et voilà le premier Madgic Calcul de Manu!

Attention, il y a la solution dans la deuxième partie de la vidéo, on doit faire le calcul avant de regarder la solution.

C'est génial, de suivre ainsi cette transat!

Voici la présentation du bateau et du projet par Nina Rose. 

LE JOURNAL DE BORD DE LA MADGIC TRANSAT!!!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LILIA 26/05/2020 21:24

JE SUIS SUPER CONTENTE VOUS AVAIT BIEN REPRIT LE BLOG

Généva 26/05/2020 17:34

belle vidéo

Généva 26/05/2020 17:34

Super les animaux

Lyra 26/05/2020 14:55

Cool la petite vidéo ????????

Généva 26/05/2020 14:22

Trop bien