Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !

LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !

Ici, le suivi de la Transpac des Kissanga, le bateau de nos deux super journalistes de la Super Team,  Elisa et Matteo accompagnés de leurs parents,  Emilie et Francesco, et de Moana, une bateau stoppeuse.

Manu, à chaque nouveau point, tracera leur route !

Elisa et Matteo foulant le sol des Marquises après presque un mois de mer.

Elisa et Matteo foulant le sol des Marquises après presque un mois de mer.

Arrivée à Hiva Oa

ce vendredi 7 août ​​​​​​

à 10h locale!!!

 

👏👏👏👏

Ci-dessous quelques photos  de la navigation 

LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 28 – 06/08 – 9h30 locale (dernier changement d’heure -30min, heure des Marquises soit -11,5h/France) – S10°06,366’ W137°10,128’ : 171 milles
Toujours 1 ris dans la GV, le vent monte un peu (20-23 nœuds). On  tire un bord à 70 milles au large de Fatou Hiva, cap vers Hiva Oa. On prend un 2ème ris, le bateau surfe sur les vagues. Que mange-t-on à midi ? Grand suspense… du wahoo bien sûr ! En nuggets cette fois ;-) et ce soir en taboulé ! On ne croise personne, juste quelques nouvelles espèces d’oiseaux marins. On tire à nouveau un bord, on affale la GV, on finit tout doucement avec le génois, cap sur Hiva Oa. Ce soir nous ne sommes plus qu’à 78 milles de l’arrivée ! Dernière nuit en mer avant d’arriver à Hiva Oa. Il faudra ensuite poursuivre jusqu’à Nuku Hiva, un peu plus au nord pour faire notre entrée officielle en Polynésie.
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Bonsoir à tous,
Ca sent la fin, on a réussi à remonter un peu pour finalement arriver à Hiva Oa demain dans la matinée. Voici notre petit résumé des 2 derniers jours.  

Day 27 – 05/08 – 10h locale – S08°27,497’ W132°07,’ : 150 milles
Le vent a baissé, entre 13 et 15 nœuds. Je convoque le capitaine pour le convaincre de mettre le spi. Suite à la dernière expérience, il est pas chaud. Cela nous permettrait de faire une route plus directe et éviter de tirer un long bord. Après grand débat et double café, il dit oui, à condition de l’affaler au moindre coup de vent. On le hisse en 2 mouvements et on le garde jusqu’au coucher de soleil tout en douceur. C’est tellement plus agréable, le vent nous pousse à l’arrière, la houle aussi, les conditions sont parfaites, on se fait moins secouer. On poursuit avec les 1001 recettes de poisson. Au menu aujourd’hui : wahoo en sucré/salé, nouvelle session de conserves, lasagnes de...wahoo à la bolognaise ;-) Le Canada est aussi à l’honneur et Moana nous prépare un dessert hautement diététique : un cheesecake arrosé de sirop d’érable (ouf ! pas de wahoo!). On passe la nuit avec full GV et génois puis à 4h30 le vent monte, on prend à nouveau 1 r
is.
Point ce lundi 3 août

Point ce lundi 3 août

Day 25 - 03/08 – 10h locale (changement heure -1h soit -11h/France) – S07°14,041’ W129°43,543’ : 166 milles
On enlève un ris le matin, la houle a bien diminué, le vent aussi 15-18 nœuds. Un petit courant nous pousse, le bateau avance entre 6 et 8 nœuds toute la journée. On garde toujours 1 ris (on va trop « vite » et nous voulons éviter d'arriver de nuit). On met la musique à fond pour appeler les copains sous l’eau. Rapidement un groupe de petits dauphins débarquent jouer le long du cata et dans les étraves. Les filles sortent le ukulélé, on chante, ils restent une bonne heure avec nous. Et d’un coup un autre bruit détourne notre attention : une belle touche à la canne ! Cela fait 2-3 jours qu’on a des touches mais que ça lâche ensuite et là c’est du gros. Les garçons remontent progressivement un énorme wahoo ! Le record de Kissanga, il est plus grand qu’Elisa : 1m46 pour 17kg ! Petite photo pour illustrer la fête à bord. Francesco nous sort de magnifiques filets, on remplit le frigo :-) Il se retrouve dans nos assiettes aussitôt en version wahoo à la tah
itienne avec nos dernières tomates et concombre conservés pour la recette ;-)
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Salut à tous,
On profite d'une belle prise aujourd'hui pour vous envoyer une 'petite' photo de  famille ;-) A vous de trouver l'intrus. Tout va bien à bord, on est ce soir à 500 milles des Marquises, on ne croise personne depuis 6 jours. Arrivée prévue ce vendredi matin, le 07/08.

Day 24 - 02/08 – 11h locale – S06°17,012’ W127°05,976’: 169 milles
Toujours un ris dans la GV et génois réduit. Les vents restent stable autour de 18-23 nœuds et la houle toujours moyenne sur le côté, rien de bien nouveau. L’allure n’est pas très confortable. Pas de grain, le ciel est clair jour comme nuit, aucun bateau en vue. On prend un 2ème ris pour la nuit, le vent monte un peu et à cette allure nous risquons d’arriver aux Marquises de nuit.
Position à j23

Position à j23

Day 23 - 01/08 - 11h locale - S05°32,181’ W124°23,701’ : 175 milles
Le vent se calme un peu, 19-21 nœuds et la houle aussi, tant mieux (2-3 mètres). Toujours quelques vagues qui nous passent par dessus de temps à autre. Toujours 2 ris dans la GV depuis 3 jours et génois réduit. Durant l’après midi, le vent et la houle diminue un peu, on enlève un ris : 16-20 nœuds de vent. Séance ciné, on regarde tous ensemble le film norvégien Kon-Tiki (traversée du Pacifique sur un radeau pendant >100 jours en 1947) et on trouve que leur Transpac’ était quand même hyper facile (sauf les scènes avec les requins). Le tout accompagné d’un petit goûter gourmand : fondant de chocolat sur sa vague de crème anglaise (fait bateau bien sûr), la vie est dure:) On ne sait pas encore où on va atterrir : Nuku Hiva, Hiva Oa ou Fatu Hiva, on va la jouer à la Kon-Tiki : les vents et courants vont décider pour nous ! On continue les cours de Ukulélé, on vous prépare le Poly-vision bientôt !!

On vous a préparé un petit lexique de voileux pour décoder nos messages. Si vous n'avez pas tout suivi depuis le début, c'est le moment de recommencer :))

LEXIQUE
- Affaler : faire descendre les voiles
- AIS : Automatic Identification System : système d’identification des navires, permettant de les visualiser sur notre GPS + connaissance vitesse, destination, type navire, taille, nom…
- Bâbord : côté gauche du bateau quand on regarde vers la proue (avant)
- Génois : voile triangulaire avant, 40m2 sur Kissanga
- GV/Grand voile : voile principale, 60m2 sur Kissanga
- Largue : allure du voilier qui reçoit le vent par le travers aux 3/4 arrière à 110°
- Mille = mesure marine = 1852m
- Nœud = un mille marin à l’heure
- Près : allure proche de la direction du vent
- Quart : durée pendant laquelle l’équipage veille
- Ris : bande de voile où sont fixées des garcettes , permettant de réduire la voilure si le vent forcit (nous avons 3 positions sur Kissanga)
- Spi/Spinnaker : grande voile légère (type parachute) d’avant établie en vent arrière.
- Travers : côté du bateau, vent soufflant perpendiculaire au voilier
- Tribord : côté droit du bateau quand on regarde vers la proue (avant)
- VHF : système de radio / communication à bord. Portée maximale 10 milles env.

Bisous Bisous à tous ! Il nous reste 848 milles ce soir !
La Kissanga team
Ukulélé

Ukulélé

Day 22 - 31/07 - 11h locale - S04°39,865’ W121°36,612’ : 186 milles
Le matin depuis 2-3 jours, on retrouve un paquet de poissons volants sur le trampoline et plus de calamars, dommage c’était bien meilleur. Toujours les mêmes conditions : du vent 22-25 nœuds et des vagues en vrac (env. 3 à 4 mètres). On ne croise plus personne (personne avec qui discuter à la VHF :-(, juste quelques oiseaux. On garde 2 ris en permanence, le bateau avance à 7-7,5 nœuds. Il nous reste 1000 milles à parcourir, on a fait les 3/4 ! Vivement les Marquises et les gros dodos. Crêpes party à bord (kamikaze avec la houle!). Réveillée dans la nuit par un poisson volant qui avait atterri juste au dessus de ma cabine et tapait comme un fou : opération sauvetage. La lune est superbe, à 90 %, on a l’impression d’avoir laissé la lumière allumée dehors ;-)
Poisson volant atterri sur le trampoline

Poisson volant atterri sur le trampoline

Le 30 juillet
Salut à tous !
Et revoici les dernières nouvelles en direct du Pacifique ! Le moral de l'équipage est au beau fixe depuis que le soleil nous accompagne, même s'il se lève et se couche à l'arrache dans les nuages. Le rhum dans les cales nous aide à oublier le programme essorage en cours depuis quelques jours.

Day 21 - 30/07 - 11h locale - S03°53,762’ W 118°37,610’ : 166 milles
Ca y’est, on a fait l’équivalent de notre transatlantique en février 2019 ! 21 jours de mer, de vent, houle et courant. Du bleu du bleu rien que du bleu. Et bien comme on aime ça, on joue les prolongations ;-) Apéro pour fêter ça ;-) il y a toujours un truc à fêter au final sur un bateau ;-) Le vent reste soutenu, entre 20 et 25 nœuds en permanence, jour & nuit. On trace autour de 8 nœuds avec les voiles réduites (1 à 2 ris). La houle est latérale et désordonnée, ça bouge à bord.
Le point au Jour 20

Le point au Jour 20

Day 20 - 29/07 – 11h locale (changement heure -1h soit -10h/France) – S03°08,666’ W116°02,687’ : 164 milles
Encore des pancakes préparés entre 2 vagues par Elisa, top pour démarrer la journée :-) Toujours 2 ris dans la GV avec 18-22 nœuds grand largue, on motive le capitaine à hisser le spi quand le vent se stabilise autour de 18 nœuds. Equipage au top, le spi se gonfle du premier coup et l’allure est très agréable, autour des 8-9 nœuds pendant environ 4 heures. Puis le vent monte (23-24 kts), on affale le spi difficilement après plusieurs tentatives (ouverture génois, accélération moteurs pour réduire la puissance du vent...). Notre spi et sa chaussette sont d’origine (soit 22 ans) et un peu fatigués, on essaie d’en prendre soin. On remet ensuite GV réduite + génois, la houle de travers et le vent restent bien soutenus.
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 19 - 28/07 – 12h locale – S02°33,312’ N113°20,854’ : 137 milles
La houle a grossi, longue et croisée. Le vent forcit aussi avec des grains localisés (>30 kts). On navigue toujours avec la grand voile et le génois réduit (1 à 2 ris selon les conditions) et ça brasse un peu à bord, mais on commence à avoir l’habitude et ça ne modifie plus nos appétits gloutons. Cours de dessin l’aprem à bord, Moana a plus d’un tour dans son sac ;-) On croise toujours des cargos à babord, ça doit être l’autoroute Panama - Papeete. Les enfants mettent leur réveil la nuit pour participer aux quarts nocturnes, ils sont au taquet ! C’est aussi le moment pour partager un film ou une partie de DS. Depuis le départ, nous avons mis en place des quarts de nuit fixes : 21h-00h : Emilie / 00-3h : Fra / 3h-6h Moana / 6h-8h : Emilie puis on s’adapte durant la journée.
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 18 - 27/07 – 12h locale – S01°50,918 W111°11,127 : 160 milles
Le vent a faibli (8-12 nœuds), on sort le spi de sa cachette, on installe les écoutes… prêts à tout hisser mais le temps s’assombrit, encore des grains qui approchent, on oublie le spi. On croise un autre bateau de pêche chinois cette fois. Le Pacifique est quadrillé par des bateaux de pêche, on est loin d’être tout seuls. Dans l’après-midi, la houle 3/4 arrière grossit, le vent est mou, le bateau se fait un peu remuer (vitesse 5-6 nds), c’est moins agréable. On se console en mangeant, comme d’hab ;-) Sangria maison (il nous reste des fruits, si si!) , belles darnes de thon, caponata, pastèque...miam.
On a des nouvelles du catamaran Wanda parti 5 jours avant nous de Panama, ils arrivent demain à Nuku Hiva, quelle belle performance !! Bravo à eux (on est un peu jaloux quand même ;-), ils auront mis 24 jours.
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 17 - 26/07 – 12h locale (changement heure -1h soit -9h/France) – S00°57,797 W108°41,654 : 189 milles !!
On avance à une bonne allure (full GV + génois, vent 16-18 nœuds) puis vers 10h le ciel s’assombrit, on prend rapidement 1 ris. Un petit grain est vite sur nous (=pluie/vent/rafales jusqu’à 39 nds mais très bref). Les températures remontent (25-26°), les vagues viennent maintenant de 3/4 arrière, nous pouvons enfin ouvrir les capots de pont et aérer le bateau. Tout est humide à l’intérieur, ça fait du bien. Une petite lessive sèche aussi au soleil, le grand luxe. Et là d’un coup « Zzzzzzz » : les 2 cannes partent en même temps. On voit une sorte de radeau flottant (agrégateur pour attirer les poissons ? Quelqu’un a une idée de comment ça s’appelle ?). Francesco pense que les leurres s’y sont accrochés et nous hurlent de lui emmener un couteau pour tout couper. Puis le bruit des moulinets s’arrête et repart : non, c’est bien des poissons ! On remonte les lignes, bien organisés : belle surprise, d’abord un superbe wahoo* (notre 1er !) puis un
beau thon de l’autre côté ! Neptune a exaucé nos vœux rapidement ! On lui verse à la mer un verre de rhum pour le remercier. Francesco nous sort des beaux filets et des darnes, on met les têtes de côté pour faire une belle soupe de poissons, Kissanga prend des allures de poissonnerie/conserverie. Le thon se retrouve immédiatement dans nos assiettes à midi avec des burgers de thon et frites maison d’ignames, un régal. L’après-midi est consacré à la digestion, on s’octroie même une séance lecture bronzette à l’avant du bateau.
Nuit claire et étoilée. A minuit, une autre surprise, on nous appelle en espagnol sur la VHF : « Kissanga, Kissanga...para el barco Costa Azul »). Tiens, un nouveau copain au milieu du Pacifique ? C’est un bateau de pêche espagnol, l’équipage est espagnol & péruvien, embarqué pendant 4 mois pour pêcher des gros thons, espadons… On papote un bon moment de pêche, du coronavirus, de notre itinéraire, ils sont sympas et ça m’occupe pendant le quart. Ils font des va-et-vient devant nous et larguent des bouées dérivantes. La mer est calme, on les slalome, elles sont visibles (lumières vertes), pas de soucis.

(*) Wahoo : c’est un poisson de la famille des Scombribés (maquereaux, thazards...) avec un dos bleu, des flancs argentés, traversés par des bandes bleues bien visibles.
Wahoo ou  Thazard noir

Wahoo ou Thazard noir

LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 16 - 25/07 - 13h locale - S00° 03,188 W105°42,827 : 157 milles
Passage de l’équateur à 10h locale !!
La mer est plus calme, ça tape beaucoup moins. Il fait frais mais soleil ! Passage de la ligne de l’équateur prévu dans la matinée, on se prépare, on dirait que c’est le Père Noël qui va passer, effervescence au max à bord. Pour les non-initiés, le 1er passage de l’équateur est un moment particulier pour les marins où une petite ‘cérémonie’ s’impose (voire un vrai bizutage sur les gros bateaux). Compte à rebours : position S00°00,000 à 10h, on fait péter champagne et champomy. Pensée spéciale à nos amis du cata Tahoé en Martinique (Christophe et Fabienne) qui nous avait offert une belle bouteille pour l’occasion :-) On contacte par VHF Neptune pour lui demander s’il est disponible mais il est en réunion. Il autorise Francesco à le remplacer. Quelques minutes plus tard, notre capitaine sort de la cabine reincarné en Neptune : toge bleue, couronne dorée et coquillage posée sur sa chevelure longue. Armé de son trident et d'un seau d'eau de mer,
il nous baptise un à un sur le trampoline. On prépare ensuite notre bouteille à la mer avec nos dessins, lettres et offrandes pour Neptune. Remise des diplômes du passage de l’équateur à chacun de nous puisque nous étions tous des novices.
On croise à nouveau un bateau de pêche, sans AIS. Y’a du trafic sur le Pacifique ! On est presque à la moitié de notre traversée, il nous reste un peu plus de 2000 milles sur les 4000 au départ.
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 15 - 24/07 - 13h locale - N00°38,337 W103°12,753 : 176 milles
Vu que la pêche n’est toujours pas le point fort de cette traversée, je décide de profiter des petits calamars qui pleuvent sur le trampoline et le pont chaque nuit. Je fais ma petite récolte le matin et nous mangeons le midi un topissime risotto calamars, pimientos, tomates. Le vent est plus faible, 13 nœuds, on enlève le ris. Le bateau avance à 6 - 7 nœuds (un nœud de courant de face à nouveau). Nous consacrons l’après-midi aux préparatifs du passage de l’équateur, prévu le lendemain matin. On ne croise plus de bateau depuis quelques jours, on décide d’augmenter le temps de veille à 20 minutes (au lieu de 17). A 2h du matin, Francesco voit un bateau de pêche assez proche, sans AIS puis on passe à côté d’une bouée à 4h du matin !
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 14 - 23/07 - 13h locale - N01°12,502 W100°18,040 : 186 milles (trop fiers!)
Nous gardons toujours 1 ris, les vents sont stables et les courants enfin très favorables (1,5 à 2 nœuds qui nous poussent). Résultat : Kissanga trace à 9-10 nœuds. Pour fêter ça, Elisa se lance à nouveau dans les pancakes, version salée cette fois en mode brunch. Un gros banc de dauphins passe devant nous et nous régale de leur spectacle : nombreux sauts et loopings. Nuit noire et étoilée, on voit même des étoiles filantes. Elisa fait son 1er quart de nuit de 3h à 4h du matin avec Moana.
Voilà  ce quil reste ce 22 juillet 2020

Voilà ce quil reste ce 22 juillet 2020

22 juillet 2020

22 juillet 2020

Day 13 - 22/07 – 13h locale – N2°01,628 W97°09,221 : 164 milles (yeahhhhhhh!)
Ça brasse toujours mais le bateau avance bien. 15 à 22 nœuds de vent. Le soleil montre discrètement le bout de son nez. Quelques touches mais on a perdu les poissons. Kissanga fait des runs à plus de 9 nœuds, voire quelques pointes à 10 avec 1 ris dans la GV et génois réduit. Ce soir, le courant équatorial nous pousse enfin (+0,5 nœuds), ça promet pour la suite ;-)
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 12 - 21/07 – 13h locale – N2°39,762 W94°31,666 : 123 milles
Temps toujours gris, on a pas vu le soleil depuis pas mal de jours. 18 nœuds de vent établi. A bord, toujours en mode shaker, houle croisée et courte qui nous arrose. Le matin, on voit un joli banc de dauphins. On navigue avec 1 ris. On se régale avec la coryphène marinée. Le soir, on croise un gros bateau qui n’a pas à l’AIS, sûrement un bateau de pêche.
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 11 - 20/07 – 13h locale – N2°32,988 W92°28,076 : 143 milles (notre nouveau record !)
Temps couvert. Elisa nous fait des pancakes au ptit dej, trop forte vu comment ça bouge à bord :-)
Passage très au nord des Galapagos, à 30 milles environ de l’île Darwin. Quel dommage de ne pas pouvoir y faire un stop :-( Le vent et courant veulent nous emmener encore plus au nord, pas simple. Vent soutenu, houle courte, ça brasse. Dans l’aprem une touche : une daurade coryphène (mâle) que Francesco est arrivé à remonter malgré la vitesse du bateau (9,5 nds!). On réduit la voilure : 1 ris puis 2 ris en fin de journée puis 3 ris dans la nuit pour calmer le jeu. Les vagues passent par dessus bord et au travers de quelques capots de pont, plus trop étanches, pas top. Ptit vin chaud pour oublier et se réchauffer le soir ;-)
Ile Darwin au nord des Galapagos

Ile Darwin au nord des Galapagos

Day 10 - 19/07 – 13h locale – N2°20,815 W90°06,518 : 142 milles
Temps gris. Toujours les mêmes conditions. Les températures extérieures (eau et air) baissent progressivement depuis le départ, 22 degrés actuellement. On ressort les couvertures pour la nuit, rangées après la transat’ l’année dernière. On est parti avec 32-33 degrés.
Nuit claire étoilée. Un fou de Bassan vient passer la nuit à côté de la canne à pêche de Matteo. On dirait un gros canard qui dort la tête sous son aile. On s’en approche pour l’observer et ça n’a pas l’air de le déranger.
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 9 - 18/07 – 13h locale (changement heure -1h soit -8h/France – N2°46,394 W87°47,779
130 milles en ligne droite sur dernières 24h (notre record)
Soleil et vent, le cocktail gagnant aujourd’hui ! Le courant diminue aussi, environ 1 nœud contre. 15 nœuds de vent établi, on pète les scores, vitesse moyenne de Kissanga 8 nœuds en surface, le capitaine retrouve le sourire ! Quelques dauphins viennent nous voir pour fêter ça, plus petits que les dernières fois. Et en fin d’aprem, clou de la journée, un petit thon vient mordre sur la ligne de Moana, enfin ! Hiphiphip, on va manger du poisson ! (clin d’œil aux copains/famille Gilbert, merci pour tous vos efforts vent & poisson : cierges, ondes et télépathie avec Charline ;-) Les oiseaux nous entourent en grand nombre : fous de Bassan & frégates se disputent pour un morceau d’océan pourtant immense ;-)
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 8 - 17/07 – 14h locale – N3°14,958 W85°41,283
84 milles en ligne droite sur dernières 24h
Le vent monte dès le début de la nuit. On remet les voiles et on prend un ris. Houle moyenne, vent 12 à 16 nœuds, on trace bien toujours au près. Journée grisouille et humide non stop, on ne voit pas le soleil mais ça souffle, on ne peut pas tout avoir ;-) On croise au large un remorqueur et des bateaux de pêche. Je pique la Nintendo aux enfants et (re)découvre Mario, cela m’occupera pendant une bonne partie de mes quarts ! La nuit est plus claire et étoilée, 2 fous aux reflets blancs volent autour de Kissanga durant la nuit et nous surprennent lors des quarts !
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 7 - 16/07 – 14h locale – N3°33,888 W84°19,660 (mise à jour)
65 milles en ligne droite sur dernières 24h (la loose!)
Les jours se suivent et se ressemblent… on se rame, le vent est mou, entre 4 à 8 noeuds, les courants toujours face à nous :-( On allume un moteur de temps en temps pour pousser un peu Kissanga, sinon on n’arrivera jamais. Toujours pas de poisson, du jamais vu après presque une semaine de nav’ !! De pire en pire durant la journée, on arrive à 2 nœuds de vent, la pétole : on tombe les voiles et on allume 1 moteur :-( On croise les doigts pour demain, Julien (mon frère) nous promet des prévisions plus favorables pour les 3 prochains jours, pourvu que cela se confirme !
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 7 - 16/07 – 12h locale – N3°35.118 W84°13.463
Les jours se suivent et se ressemblent...on se rame, le vent est mou 4 à 8 noeuds, les courants toujours face à nous :-( On allume un moteur de temps en temps pour pousser un peu Kissanga, sinon on n’arrivera jamais. Toujours pas de poisson, du jamais vu après presque une semaine de nav’ !!

Prévisions :
Passage par le nord des Galapagos d’ici 4 à 6 jours en fonction d’Eole et des courants. On croise tout !!
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 6 - 15/07 – 14h locale - N 3°45,657 W 83°15,653
95 milles en ligne droite sur dernières 24h
Journée tranquille toujours avec 8 à 12 nœuds de vent et 2 nœuds de courant dans le pif. On fait une tentative, on descend encore plus au sud pour trouver moins de courant mais pas concluant. Les fichiers météos se révèlent un peu trop approximatifs pour tirer des bords au près depuis le départ... Les enfants s’occupent, font une cabane dans leur lit et lisent une bonne partie de l’aprem. Le soir, on croise un gros pétrolier de 240 mètres à 3 milles, je les contacte à la VHF pour papoter un peu, surpris au début puis ils discutent un peu, ils sont en direction d’Esmeraldas en Equateur où ils arriveront demain (pas la même vitesse que nous!).  Je finis la lecture de « Robinson des mers du sud » de Tom Neale, un Robinson volontaire qui a passé dans les années cinquante 15 ans de sa vie sur l’île de Souvarof, perdue dans le Pacifique. Superbe récit que Matteo avait dévoré avant moi et qui vaut le détour.
Toujours pas de poisson, ni d’oiseau ce soir. Nuit claire.
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 5 - 14/07 – 14h locale - N 3°39,261 W 82°07,065
72 milles en ligne droite sur dernières 24h
Tous les matins on récolte des seiches / petits calamars sur le pont. Pako est parti tôt ce matin.
Vers 10h30, on distingue Isla Malpelo, elle n’est qu’à 26 nm. Apparemment c’est une réserve protégée, un sanctuaire de la faune et flore où on ne peut pas mouiller sans autorisation préalable des autorités, dommage. Les alizés du sud commence à s’établir. On prend la direction du Nord des Galapagos. Puis les vents changent, un peu décourageant… En plein d’après-midi d’un seul coup on se retrouve avec un hélico au dessus de la tête puis 2 avions militaires. Pas de contact VHF, sûrement un exercice militaire, un gros bateau est visible au loin… C’était l’animation de la journée ! Le soir Moana nous prépare un curry de plantain, accompagné de naans, trop bon. Journée pas très diététique (j’avais fait un marmitako le midi avec du thon en conserve à défaut de poisson frais!).
Pas de passager clandestin cette nuit, dommage, on s’habituait à leur présence.
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 4 - 13/07 N 3°34,868 W 80°30,594 à 14h locale
Durant la nuit la houle forcit un peu, ça tape. A 4h le vent monte, on prend un 2ème ris dans la GV et on réduit le génois. Matteo finit dans mon lit ;-) Au petit matin, on croise encore quelques bateaux de plaisance (pêche à moteur) et cargo. A 11h, on change de route et on amorce la direction des Galapagos mais finalement le vent nous fait encore remonter vers Isla Malpelo (Colombie). On tire des bords. Aprem activités perles de rocaille, même Matteo tente de faire un poisson en perles, les filles des crocos puis leçon de ukulélé. La houle est là, ça bouge un peu mais on s'y fait. Soirée gastronomique avec pour objectif de faire ronfler le capitaine qui a du mal à trouver le sommeil. On sort le grand jeu : risotto de l'extrème gorgonzola noix (entre 2 vagues, faut tout tenir!) et Moana nous fait un gâteau choco banane mais vu que les pépites de chocolat ont pris un coup de chaud, elle y verse un sacré bloc de chocolat ! C'est une affaire qui marche, il ronfle ;-)
Moi je vais essayer de tenir mon quart.
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 3- 12/07 N 5°12,840 W 79°37,250 à 8h45
Elisa est au taquet, elle nous fait des pancakes pour le ptit déj, c'est la fête. On sort le nutella, le sirop d'érable, la totale. Matteo se réveille avec l'odeur des pancakes et dit : "c'est la meilleure nuit que j'ai passé en navigation !"
Moana sort son Ukulélé, c'est le concert à bord.
 
Le ciel est à couper le souffle, on le contemple avec les enfants pour apprendre de nouvelles constellations.
Bilan des enfants de ces premiers jours :

Elisa : "Trop contente de lever l'ancre de Kissanga, la patte d'oie était plein d'algues qui sentent pas bon. Il y a eu un jour où ça bougeait beaucoup et j'avais un peu mal au ventre. J'ai dormi dans le lit de Papa et Maman. Depuis hier c'est top, on peut faire des choses et cuisiner. On a vu plein de dauphins et d'oiseaux, j'adore"

Matteo : "Ca serait bien qu'on se mette à prendre des poissons, on n'a rien pris. J'ai eu un peu peur du gros orage la 1ère nuit car les éclairs m'ont réveillé et le bateau tremblait. Sinon il faudrait qu'on ait un peu plus de vent car là on rame un peu et on a un Pacifique à traverser".
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 2 - 11/07 - 14h locale N 6°01,533 W 79°07,794
Le vent est tombé 4 à 8 noeuds. Matinée pluvieuse. Emilie KO migraine. On avance 1 moteur + génois. La houle est plus organisée, l'équipage se réorganise aussi :-) On re-cuisine, on mange à table, ça fait du bien de retrouver un rythme. L'après-midi alterne siestes & films. Les enfants regardent Star Wars & série The Mandalorian. Elisa nous prépare un gateau au yaourt, moi du pain, on bouquine... Un fou de Bassan (oiseau) tente plusieurs atterrissages sur la 1ère barre de flèche mais le drapeau du Panama qui flotte doit lui faire peur. Il finit par se poser sur le bastinguage de la pointe avant, y fait sa toilette puis y passe la nuit, la tête dans son aile. On le surnomme Pako, on lui envoie des calamars qui ont attéri sur le bateau dans la nuit mais il ne bouge pas. On remet GV 1 ris + génois, on avance bien 5 noeuds toujours vers le sud. Dans la nuit, un autre oiseau non identifié vient se poser à l'arrière et y reste quelques heures (type grosse mouette : blan
c bec gris, pattes oranges tête noire :
Au petit matin, tout le monde s'envole et nous laisse quelques souvenirs sur le gelcoat (au grand plaisir du captain ;-)
Aucun bateau en vue de la journée + nuit, on est tout seul, on ne voit plus la côte de la Colombie
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 1 - 10/07 - 14h locale N 7°24,95 W 79°44,35
 Plein de dauphins jouent longtemps et sautent autour du bateau. Elisa s'exclame : "on a de la chance de voir un spectacle naturel!"
Ciel très chargé, à 15h30 on prend le 2ème ris. Pas mal de bateaux dans le canal (cargos) et autour de nous (pêcheurs). On zigzague entre les grains noirs. Beaucoup de pluie et houle croisée très désagréable. Rafales jusqu'à 32 noeuds. Le bateau va vite, au près serré, jusqu'à 8-9 noeuds, ça tape partout. Elisa est KO. 0 pêche (tant mieux, sinon on aurait pas pu s'en occuper !). On perd Eclectik à l'AIS puis perte signal VHF, trop loin.
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
Day 0- 09/07
On lève l'ancre à 14h avec le catamaran Eclectik. Grand soleil, ciel dégagé, mer calme, pas de vent. A 19h on ouvre le génois, les dauphins nous accompagnent toute la soirée et la nuit. Pas mal de bateaux autour (cargos et bateaux de pêche).
A 23h un gros grain se rapproche. La nuit devient agitée, on finit par se retrouver dans l'orage, les éclairs tombent proche, et beaucoup de pluie à l'arrière, plus du tout de visibilité, mer croisée. A minuit, on décide de faire demi-tour pour sortir de l'orage. Puis vers 1h, on reprend notre route, ca se calme.
L'équipage au complet, c'est parti!!!

L'équipage au complet, c'est parti!!!

Le départ , le jeudi 9 juillet 2020!

C'est parti, ancre levée à 14h heure locale, le soleil est là, les oiseaux aussi viennent nous dire au-revoir .

Le voilier Kissanga

Le voilier Kissanga

La famille Kissanga

La famille Kissanga

Le 8 juillet 2020 depuis Panama, devant Flamenco Marina, lors de la Réunion des Colibris. 

Demain matin, nous partons pour les Marquises (Nuku Hiva), c'est le départ de notre Transpacifique. Cela représente une navigation de 4000 milles nautiques, et jai très hâte. C'est bien plus long que la transat que nous avons faite l'an dernier, environ 30 jours ou plus.

J'aime beaucoup les longues navigations, car on a beaucoup de temps pour soi, nous avons plein d'activités possibles. J'adore coudre, peindre, pêcher,  cuisiner, jouer, faire des bracelets, lire, jouer...

Quand je vois la terre, par contre j'ai hâte d'arriver ! On vous donnera de temps en temps des nouvelles et notre position. 

Elisa: 

Marina Flamenco, Panamá, Panama

On a tout préparé pour la pêche,  des lignes, ... le matériel est prêt. 

On espère attraper des gros, des voiliers,  c'est à dire des marlins, des espadons...mais aussi des thons, des dorades coryphenes... dans le Pacifique,  paraît il, il y a beaucoup de requins...

On a une ligne qui marche bien depuis Bequia, où on l'a testée pour la première fois. On utilise des gros calamars avec un gros plomb plus loin pour eviter les sargasses. On a aussi toutes sortes de rapalas...

On vous tiendra au courant de nos prises!

A bientôt. 

Matteo

LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !
LA TRANSPAC DES KISSANGAS! Par Elisa et Matteo !

Ici je vous présente Moana, notre equipière bateau stoppeuse dans un interview exclusif de la Kissanga Production!

Elisa

A bientôt !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Geneva 09/07/2020 16:23

super kissanga continuer comme ça !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Kissanga 08/08/2020 08:52

Merci beaucoup ! Ça y'est on est bien arrivés ????