Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Matéo du bateau Gorgona, petit chimiste.

Bonjour,
Je m’appelle Matéo et je suis le frère d’Ethan, du catamaran ATAO Plongée. Je vais vous parler de Mel Chemistry, c’est de la chimie !
C’est un abonnement qui nous envoie un colis de sciences tous les mois. On a fait des sortes d’oursins avec des petites graines. On les mettait dans un mini-pot fermé où il y avait une solution et cela a grandi en 5 minutes : à chaque fois qu’il faut chronométrer, il y a un mini-minuteur. Parfois il faut secouer pendant un temps.

 

Chronométrer5min

Etape secouer

J’ai fabriqué aussi des arbres de Noël avec de la fausse neige. L’arbre était en papier très solide, on mettait une solution en dessous, et cela aspirait cette solution par capillarité et créait de la neige en séchant. C’est grâce au produit chimique. Une solution, c’est un mélange de produits qui forme quelque chose de liquide.

 

Sapin et neige
Sapin et neige
Sapin et neige

Sapin et neige

On a aussi fabriqué de la fausse neige chimique, et on s’est amusé à patouiller. On ne voit jamais de neige en Martinique, mais on était content d’en avoir fabriqué.

 

Patouiller la neige

Patouiller la neige

Disparition de la neige

On a également créé des réactions chimiques qui ont fait des couleurs. On a ainsi fabriqué de jolis récifs chimiques. On a aussi fait une expérience avec une patate.

 

Réactions chimiques
Réactions chimiques

Réactions chimiques

Patate

Patate

Une fois, j’ai fait des perles d’hydrogel : ce sont des perles qui aspirent de l’eau pendant 12 heures et qui ont pris 100 fois leur volume. Elles sont très cassantes, il ne faut pas les jeter par terre. Si on met des colorants dans l’eau, elles vont être colorées. Moi, j’en ai fait des rouges, des blanches et des bleues.

 

Perle d'hydrogel, Perle d'hydogel avec couleur
Perle d'hydrogel, Perle d'hydogel avec couleur

Perle d'hydrogel, Perle d'hydogel avec couleur

On a aussi pris nos empreintes digitales. On les a mises sur un morceau de papier grâce à la chimie. On a pris tous nos doigts et on leur a mis du gras en les frottant sur notre front. On a aussi essayé avec nos pieds. On prend les empreintes dans la vraie vie pour reconnaître les voleurs : une seule personne a son empreinte digitale. Personne ne peut avoir la même.

 

Empreinte

Empreinte

Ce mois-ci j’ai fait une horloge qui marche grâce à des piles salines. Ce sont des piles qu’on fabrique avec des produits à l’intérieur. Il y a aussi des petites LED qu’on va allumer grâce à des piles salines. Les électrons partent du « moins », où il y a un boulon. Ils vont rejoindre le côté « pCe mois-ci j’ai fait une horloge qui marche grâce à des piles salines. Ce sont des piles qu’on lus », où il y a du graffite. Papa a regardé si elles marchaient bien avec un multimètre, il a comparé avec une vraie pile, et cela a dit que la mienne était plus puissante. J’étais très content !

 

Horloge chimique

Horloge chimique

Fabrication  de la pile saline

Fabrication de la pile saline

Insertion carbone dans pile saline

C’est toujours très chouette. J’adore fabriquer des choses, surtout quand elles tiennent longtemps.
Le colis arrive chez une copine à nous car on habite sur un bateau et on ne peut pas le récupérer. C’est comme pour l’abonnement Pandacraft d’Ethan (lien vers article Ethan) ! C’est Mimie qui me l’offre, une de nos mamies.
Quand on fait Mel Chemistry, on a des lunettes de protection et des gants. Si cela explose, cela pourrait nous faire très mal aux yeux, ou même qu’on devienne aveugle. Ou alors cela pourrait brûler nos mains. On n’a jamais eu de problème.
Dans le kit de départ, il y a des béchers, des entonnoirs, des gobelets jetables, un porte téléphone, une petite plaque, et une sorte de petite boîte qui garde les choses chaudes.
Sur le téléphone, il y a deux petites applications utiles. Une qui nous explique comment faire, étape par étape, et l’autre qui est pour le virtuel. On regarde dans une sorte de petit casque, c’est de la réalité virtuelle. On apprend des choses sur les atomes, les neutrons, les protons, les électrons.

 

Casque de réalité virtuelle

Casque de réalité virtuelle

La chimie, ça peut être dangereux mais c’est surtout rigolo !

Matéo de Gorgona

Lecture d'instructions du téléphone

Lecture d'instructions du téléphone

Article d'Ethan sur son abonnement "Pandacraft".

Article rédigé par Mathéo et publié par Ambre.

Matéo du bateau Gorgona, petit chimiste.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Geneva 20/07/2020 21:13

Super Matéo c'est trop beau !!