Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

PARÉE À VIRER ... par Michèle

PARÉE À VIRER ... par Michèle
Bonjour à tous,
Deux jours de sas dans la petite maison  d'un ami  avant le départ d'une nouvelle histoire  … Deux jours de « vacances », où nous dormons sous un toit et sur la terre ferme. Nous en dégustons l'exotisme, c'est si rare ! Se poser un peu. Se reposer. Sans trop se poser de questions.
Période plutôt intense. 
Des émotions en pagaille oui. Mais pas  de nostalgie. J'essaie du moins, je m'en sors finalement pas trop mal.
Ça y est, j'ai déposé ma casquette de maîtresse d'école, fermé ma classe et dit au revoir à mes petits Colibris d'Or. Un terme à ces presque 35 ans de bonheur tous les jours renouvelé .
Puis c'était l'adieu à nos bateaux, à Martin l'Ancien d'abord puis à Prosper juste hier, cet autre virage, étant peut être le plus irréel pour moi.
Prosper et moi, ça a été une sacrée histoire! Quand il est entré dans ma vie il y a 4 ans et demi, je n'y connaissais presque  rien en navigation , ni en entretien de bateau… Pendant toutes ces belles années, il a été mon nid douillet, mon cocon à moi, et, grâce aux amis bienveillants du mouillage et à Manu bien sûr,  jai pu le prendre en main et petit à petit, naviguer en solo. Quel bonheur ! J'ai tellement gagné  en confiance, j'ai tellement appris … 
Depuis ce matin, lui aussi a commencé sa route avec un nouvel équipage et je suis certaine que ce sera une jolie route. Prosper est vraiment un bateau gentil…
Et maintenant, nous nous apprêtons à dire au revoir à la  Martinique, belle île chérie qui m'a accueillie durant cette  quinzaine d'années.
Pas de nostalgie,  on a dit ! Allez d'accord. 
Là que me reste t-il en fait ? Quelques affaires rassemblées dans une valise (un peu grosse, je l'avoue), et…. du temps.
Du temps, pour mieux faire connaissance avec le nouveau Martin, pour l'apprivoiser comme je l'ai fait avec Prosper, pour en faire notre nouveau nid et mettre les voiles vers d’autres ailleurs. 
Mais aussi du temps pour inventer la suite  de «Manu, Martin avec les enfants autour du monde ». Pour écrire les prochains épisodes de la SuperTeam où  tous les Colibris, continueront à jouer leur rôle.
Vous l'avez compris… Partager avec les enfants, c'est ma vie, je souhaite plus que tout continuer, le sens de notre voyage.
En fait, pour nous maintenant, et surtout pour moi,  tout est à commencer,  trouver des nouveaux  repères et construire une route la plus belle possible.
J'ai confiance. 
Quitter des choses en les aimant encore, qu’elles soient  lieu de vie,  bateaux ou métier, est une vraie chance.
Le meilleur ingrédient pour construire par la suite quelque chose d’encore plus beau.  
Il est urgent d'être heureux. (Brel)
Bel été à vous, à très vite.
Michèle 
PARÉE À VIRER ... par Michèle
PARÉE À VIRER ... par Michèle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article