Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

C'EST REPARTI!

C'EST REPARTI!

C'EST REPARTI !
   Martin commence à être au point. Il manque pas mal de choses qui sont restées en Martinique et que nous récupérerons une fois là bas. Cap sur les tropiques, les Marquises dans le viseur... avec, bien sûr les enfants voyageurs, les classes que, grâce à la fantastique énergie de Michelle (je lui met deux L parce qu'elle s'envole) nous emmenons avec nous.
   Nous avions songé à créer une association pour encadrer toute cette ''activité'' . Mais ce ne serait pas le reflet de notre voyage. Nous n'avons ni sponsors, ni quelconques subventions, nous n'en voulons pas. Nous sommes libres, le soleil, la mer, le vent sont nos seuls partenaires. Tout le reste et surtout le temps, nous le fournissons. Et Michelle, inépuisable, ne compte pas, ce n'est pas pour elle un projet, c'est une façon d'être, une respiration sans laquelle elle ne pourrait survivre.
Aucun retour en attente, j'ai découvert avec '' la maîtresse'' que la plus belle de toutes les récompenses que l'on puisse imaginer était toujours le sourire des enfants.

MANU
 

C'EST REPARTI!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Geneva 30/09/2020 21:16

Continuer comme ca je vous aime tous ca me fait plaisire

Thibault 29/09/2020 19:41

Salut tout le mondes c moi Thibault ça va je suis bien arriver en France ????????

Paco 23/09/2020 11:02

Merci pour ces petits mots, ces articles, ces reflets de vie !

Lee-Ann 18/09/2020 20:53

salut ca faisait bien longtemps