Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, les enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. A la voile, en solitaire et par les mers du Sud, cette Longue Route a été racontée par des enfants. Le 15 août 2018, Manu, à bord de Martin, son bateau, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 en Martinique pour  la 3ème année scolaire déjà. Bien que Manu n'ait pas pu bouclé son périple à cause d'une terrible tempête à l'entrée de l'Océan Indien ,  nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et les aventures de Manu et Martin bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Madère vue par Olivia et Augustin, les nouveaux Colibris à bord de Vagabond !

Bienvenue dans la Super Team à Olivia et Augustin du voilier Vagabond, et bravo pour ce premier ! On voyage à Madère avec vous!

Olivia

Olivia

Bonjour,

Be m’appelle Olivia et j’ai 9 ans. Ma couleur préférée est le jaune et le bleu turquoise. Mon animal préféré c’est le chat.

J'adore barrer Vagabond, notre bateau. Cette année je suis partie pour un tour de l’Atlantique. Nous sommes allés aux Baléares et nous avons passé Gibraltar pour ensuite aller aux Canaries et peut-être au Cap-Vert. Ensuite, nous allons traverser et aller aux Antilles et on aimerait remonter jusqu’à Cuba. Sur le chemin du retour nous irons peut-être à la Rochelle chez mes grands-parents. J’habite dans mon bateau mais je viens d’Aix-en-Provence en France.

Aujourd'hui, nous vous présentons notre escale à Madère. 

Madère vue par Olivia et Augustin, les nouveaux Colibris à bord de Vagabond !

Moi, je m’appelle Augustin, j’ai 7 ans et j’aime faire des Lego, j’aimerais voir des requins blancs, j’aime bien faire des manœuvres et grimper sur la bôme.

Au mouillage j’aime plonger du bateau et faire du paddle

Avec nos parents : Éléonore et Thomas

Avec nos parents : Éléonore et Thomas

Notre bateau Vagabond

Notre bateau Vagabond

Notre Colibris pour la Super Team

Notre Colibris pour la Super Team

Reonjour les Colibris,

Aujourd’hui, nous vous présentons Madère, une île dans l’Atlantique à 700 km des côtes marocaines. 

Madère, Portugal

Plantations et Levadas.

Avec beaucoup d’eau et de soleil, plein de bananiers poussent un peu partout sur l’île, même sur les montagnes mais pas à plus de 300m d’altitude. Pour cela, les Madériens construisent des murs en pierre qui créent des terrasses. Comme il y a aussi beaucoup de vent, ils mettent des piquets en bois pour soutenir les bananiers, ce sont des étais.

Madère vue par Olivia et Augustin, les nouveaux Colibris à bord de Vagabond !

Pour arroser leurs cultures, ils ont créé des levadas: ce sont de petits canaux qui apportent l’eau de la côte nord plus humide vers la côte sud plus sèche.

Madère vue par Olivia et Augustin, les nouveaux Colibris à bord de Vagabond !

Nous avons pu observer ces levadas lors d’une randonnée qui nous a amené à une cascade alimentée par 25 sources.

Madère vue par Olivia et Augustin, les nouveaux Colibris à bord de Vagabond !

Cette randonnée était courte (3h) et pas très dure mais très humide. Si vous y allez, n’oubliez pas d’emporter un pull et un k-way.

Madère vue par Olivia et Augustin, les nouveaux Colibris à bord de Vagabond !

Musée de la baleine

Nous sommes aussi allés au musée de la baleine à Caniçal, un village à l’est de Madère, à 30 minutes en voiture de Funchal.

La-bas, les Madériens pêchaient la baleine et le cachalot jusqu’en 1981. Ils ont arrêté parce que ça a été interdit par l’Union Européenne. Mais malheureusement, certains pays dans le monde continuent la pêche à la baleine et après, il n’y en aura plus et ça détruira tout l’environnement des poissons qui nagent en profondeur.

Pour repérer les baleines, ils avaient des cabanes en hauteur sur la montagne qui s’appellent des vigies; les guetteurs avaient des jumelles et informaient les baleiniers qu’il y avait une baleine ou un cachalot à tel endroit avec un grand drap blanc ou des fusées, ou plus tard le téléphone.

Les baleiniers partaient avec leur bateau qui faisait la moitié de la taille d’un cachalot. Quand le moteur n’existait pas, les bateaux étaient à rames ou à voile. Pour chasser la baleine, ils lançaient des harpons à la main; quand le cachalot était touché par le harpon, il mettait un grand coup de queue pour se débattre et il plongeait sous l’eau.

Les baleiniers se faisaient tracter par le cachalot, et un des matelots avait une hache à l’avant du bateau pour couper la corde si jamais le cachalot risquait de renverser le bateau. Il y a déjà eu une fois un bateau qui a chaviré mais jamais de mort, ce qui est très étonnant car c’était un sport difficile et dangereux. 

Madère vue par Olivia et Augustin, les nouveaux Colibris à bord de Vagabond !
Madère vue par Olivia et Augustin, les nouveaux Colibris à bord de Vagabond !

Pâtisseries et gâteaux

Comme les Portugais font beaucoup de bons desserts, il y a plein de pâtisseries à Madère où on peut acheter des gâteaux. Nous avons goûté tous ces desserts crémeux:

Madère vue par Olivia et Augustin, les nouveaux Colibris à bord de Vagabond !

Un ⁃ pasta de nata : une tartelette à pâte feuilletée de la crème

beignets à la crème pâtissière

jesus : mille-feuille à la crème avec par-dessus un glaçage à l’œuf et un filet de chocolat mais il n’y a pas que du sucré.

On trouve aussi une spécialité de Madère : le bolo do caco, un pain à la farine de pois chiche cuit au feu de bois et à l’intérieur du beurre à l’ail. Il se mange chaud à l’apéritif ou en sandwich et c’est très bon.

Si un jour vous passez à Madère, vous pourrez le goûter mais prenez-en qu’un seul pour 4 car c’est assez copieux.

Madère vue par Olivia et Augustin, les nouveaux Colibris à bord de Vagabond !

Nous vous recommandons aussi d’aller au jardin botanique pour voir ses très jolies fleurs et les jardins à la française ; et aussi au jardin tropical avec un style un peu japonais et de prendre le téléphérique pour y aller.

Madère vue par Olivia et Augustin, les nouveaux Colibris à bord de Vagabond !
Madère vue par Olivia et Augustin, les nouveaux Colibris à bord de Vagabond !

Pour ceux qui aiment la trottinette et le skate, il y a un skate park juste derrière le départ du téléphérique; il y a des descentes trop cool.

À bientôt !

Olivia et Augustin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Larcher 31/10/2020 00:45

Super ce sera la lecture de matheo demain