Manu et Martin autour du monde

En suivant Martin, le bateau poisson clown de Manu son capitaine et de Michelle le long de leur voyage autour du monde, des enfants, les colibris de la Super Team scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. Depuis quatre années, ce sont ces enfants, colibris voyageurs, colibris des écoles suivant le projet ou encore colibris que nous croisons sur notre route qui sont les acteurs principaux de ce blog . Cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et de nos aventures bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, voyageurs ou à l'école, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Elle est belle ma transat!

Elle est belle ma transat!

Les Anses d'Arlet, le 15 janvier  2021

Cinq, six, sept nœuds... L'infatigable farandole de chiffres tourne sans jamais faiblir sur le petit écran magique du GPS. Nous abattrons aujourd'hui encore entre 135 et 140 milles, sans forcer, ce qui est très honorable pour un petit bateau de voyage de 34 pieds . Nous avons quitté la Gomera il y a déjà quelques jours avec un alizé assez fort, et, depuis nous avons gardé nos deux ris dans la grand voile. Le génois est tangonné, le deuxième palan d'écoute de GV, celui au vent, est frappé en avant en retenue de bôme. Incroyable, 15/17 nds de vent nous poussent malgré tout aux alentours de six nœuds de moyenne. Quelques tours d'enrouleur supplémentaires pour passer un petit grain, quelques uns en moins pour une petite ''molle''.  Si le sport n'est pas au rendez-vous, la douceur de vivre, elle, est totale. Ces quelques lignes, à elles seules, peuvent à quelques choses près, résumer cette transat 2020. Un vrai régal. De belles nuit dans le cockpit avec les seules étoiles comme couverture, des levers de soleil magiques, et aussi d'énormes grains pour nous rappeler que des grosses colères habitent aussi le ciel.

MANU

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cravenaud Alain 16/01/2021 06:54

Qui y a-t-il de mieux que la douceur de vivre ???
Pas évident de la trouver !
Merci pour ce texte .
Alain