Manu et Martin autour du monde

En suivant Martin, le bateau poisson clown de Manu son capitaine et de Michelle le long de leur voyage autour du monde, des enfants, les colibris de la Super Team scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. Depuis quatre années, ce sont ces enfants, colibris voyageurs, colibris des écoles suivant le projet ou encore colibris que nous croisons sur notre route qui sont les acteurs principaux de ce blog . Cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et de nos aventures bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, voyageurs ou à l'école, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

LA TRANSAT DES KUMBAYA par Louise, Agathe et Paul

LA TRANSAT DES KUMBAYA par Louise, Agathe et Paul

Salut les Colibris !

L'équipage : Juliette (maman), Hubert (papa), Louise (11 ans), Agathe (9 ans), Paul (6 ans), Bertille (3 ans).

Je vais vous raconter ma transat ! Elle a duré 12 jours et 4 heures.

Nous partons de Mindelo (Cap Vert) le 16 décembre 2020 à 14H41 du ponton-essence. Au début, nous étions assez protégés de la houle grâce à Santo Antao, mais après, environ 1M50 de houle nous ont poursuivis tout au long de la transat. Les conditions étaient pratiquement pareilles que Vagabond lorsqu’ils sont partis. Donc c"est parti pour le premier jour de transat, tout le monde va bien, personne n'est malade et nous sommes un peu déçus de voir petit a petit la terre disparaître et se dire qu'on ne sait dans combien de temps elle va réapparaitre.

Pour la pêche, on a été assez bon :

1 : 18 decembre 2020, 16H : dorade coryphene 86 cm

2 : 20 decembre 2020, 14H37, dorade coryphene 83 cm

3/4: 24 decembre 2020, 16H30, deux dorades coryphene 72cm et 77cm Pour le n°3 et 4, nous entendions le fil de la canne à pêche se dérouler et nous avions les 2 lignes, une manuelle et l'autre avec la canne, Hubert avec sa canne a pêche et nos équipiers avec la manuelle. Nos équipiers la remontent pour ne pas gêner, or, on retrouve par hasard une dorade. Hubert remonte la sienne et encore une accrochée.

C était le jour de Noël.

Au menu : -Dorade marinee ( pour remplacer la dinde)

                    - Buche de Noël fait maison.

Au fur et à mesure, l' eau devient marron et le 28 décembre 2020,  nous arrivons à Saint Laurent du Maroni.

Très belle transat avec nuages et pluie en maillot de bain, sans dauphins ni baleines et la terre que nous voyions a a peine 6 milles nautiques.

Bonne année LOUISE de KUMBAYA

Mindelo, Cap-Vert

Saint-Laurent-du-Maroni, Guyane française

La dorade coryphène

La dorade coryphène

Par Paul de Kumbaya

LA TRANSAT DES KUMBAYA par Louise, Agathe et Paul

Le texte d'Agathe de Kumbaya

LA TRANSAT DES KUMBAYA par Louise, Agathe et Paul

LES KUMBAYA

LA TRANSAT DES KUMBAYA par Louise, Agathe et Paul
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Daniel PAGES 14/01/2021 21:44

Jolie croisière ! Vous avez bien avancé ! Votre pêche me fait rêver, j'adore la coryphène toute fraîche.
Bravo, le vaillant équipage de Kumbaya ! Merci Bertille, Agathe, Louise et Paul pour ce joli reportage et pour les dessins qui vont avec.

LARCHER MATHéO 13/01/2021 01:08

j ai trouvé le texte passionnant , vous avez eu de la chance de pécher des dorades