Manu et Martin autour du monde

Au delà de la Longue route, et maintenant en suivant la voyage de Martin le bateau poisson clown, de Manu son capitaine et de Michelle la maîtresse, des enfants scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. Depuis quatre années, avec les enfants, nous animons ce blog, et par le biais de notre voyage autour du monde, nous continuons ce beau projet collectif; cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et de nos aventures bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, voyageurs ou à l'école, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

Noémie de Total Freedom nous raconte la Montagne Pelée

Noémie de Total Freedom nous raconte la Montagne Pelée

Bonjour,

Je m'appelle Noémie. J'ai un petit frère qui se nomme Julien, mon père  André-Philippe  et ma mère Stéphanie.

Nous sommes  partis de  Québec et maintenant nous sommes  en Martinique.

Notre  voilier  s'appelle Totale  Freedom c'est un Bavaria 42.

Noémie de Total Freedom nous raconte la Montagne Pelée
Noémie de Total Freedom nous raconte la Montagne Pelée

Maintenant, je vais vous parler de ma visiteà Saint Pierre et de la visite de la Montagne Pelée.

 

 La montagne Pelé est vieille de plus de 300 000 ans. Malgré, les quelques éruptions au fil des derniers siècles, la plus grande de tous, fut celle de 1902.

Les premiers signes, lors de cette éruption, se sont présentés du 24 avril jusqu’au 6 mai. Si le maire avait réagi, il aurait eu environ 14 à 15 jours pour faire évacuer la ville. Mais à cette époque, pour eux, tout était normal.

Le 8 mai a eu lieu l’explosion et tout le monde est mort en 15 minutes. La ville totalement démolie et pleins d’objets dans l’eau. À cause du souffle du volcan cela à causer de nombreux dégâts. Un bateau, avec quelques hommes ont eu le temps de fuir et ils ont alerté la population de St-Lucie. Ils ont dû aller à terre, parce qu’il passait totalement inaperçu parce que le bateau était couvert de cendre.

Quand les gens ont appris la nouvelle, ils ont essayé de s’approcher, mais la chaleur était trop puissante et l’odeur de mort envahissait la vallée de St-Pierre. Presque tous les gens de la ville sont décédés, environ, 28 000 morts.

Il a eu quelques survivants. Quelques jours plus tard ils ont été reconduits, en bateau, vers l’hôpital, mais la moitié des gens non pas survécu. Le survivant qui a été le plus connue fut un prisonnier rescapé de son cachot, Cyparis.

Aujourd`hui encore, on voit les ruines d’une église, du théâtre, de la prison, de la figuerie et bien plus, …

Ces endroits, nous sommes allés les voir et c`était hallucinant de voir la force que le volcan peut avoir pour détruire cette belle vallée.

Quand nous sommes allés à terre, si les parents n’avaient pas parlé de l’explosion, je n’aurais même pas pensé qu’il y en aurait eu une. La ville était si belle et la joie flottait dans l’air. Quand nous sommes allés voir le musée de la catastrophe (le musée qui explique l’histoire du volcan) j’ai trouvé ça triste, parce que c’est vraiment une ville magnifique !

Signé Noémie Gonthier

 

Montagne Pelée, Saint-Pierre, Martinique

Noémie de Total Freedom nous raconte la Montagne Pelée
Noémie de Total Freedom nous raconte la Montagne Pelée
Noémie de Total Freedom nous raconte la Montagne Pelée
Noémie de Total Freedom nous raconte la Montagne Pelée
Noémie de Total Freedom nous raconte la Montagne Pelée
Noémie de Total Freedom nous raconte la Montagne Pelée
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article