Manu et Martin autour du monde

En suivant Martin, le bateau poisson clown de Manu son capitaine et de Michelle le long de leur voyage autour du monde, des enfants, les colibris de la Super Team scrutent l'horizon et se questionnent sur l'avenir de leur planète. Depuis quatre années, ce sont ces enfants, colibris voyageurs, colibris des écoles suivant le projet ou encore colibris que nous croisons sur notre route qui sont les acteurs principaux de ce blog . Cet espace est avant tout un lieu de découvertes et d'échange autour de la mer, les voyages, la voile, le respect de notre environnement et de nos aventures bien sûr !   A vivre et à faire vivre par tous: enfants, voyageurs ou à l'école, amis, familles,  passionnés de bateaux et  amoureux de notre belle terre... Notre petit travail de colibri est d'essayer de tisser un lien entre les enfants du monde, un lien tissé  des vraies valeurs, que sont le respect de l'autre et de notre planète.

COMME À LA MAISON.... (Lettre du mois)

COMME À LA MAISON.... (Lettre du mois)
Presqu'un mois nous sépare de notre départ des Petites Antilles. La traversée de la mer des Caraïbes s'est passée tranquillement mais sûrement. En 14 jours ! Mise à part une nuit bien agitée et très ventilée qui nous a un peu secoués, les jours se sont succédés dans de longs calmes paisibles qui, s'ils ne nous ont pas permis de battre des records de vitesse, ont rendu la navigation bien confortable et agréable. En mode "La  croisière s'amuse " nous sommes arrivés sur les côtes américaines tout en douceur. 
Depuis une dizaine de jours, nous avons troqué la mer pour la rivière. Nous voici maintenant "marins d'eau douce"! Le bonheur après des mois sur l'eau salée! Nous avons établi notre camp de base dans la petite marina Manglar sur le Rio Dulce pour la saison cyclonique  jusqu'à la fin du mois de novembre, à une quarantaine de kilomètres de la mer.
Dans ce pays certainement  le plus dépaysant depuis notre départ de Méditerranée en septembre dernier, nous avons la sensation incroyable d'être à la maison. 
Tout y est! Et facile, sympa, bon marché, avec le sourire en prime. On peut se poser,  se reposer. Se pauser.
Un pays, un continent à découvrir. Des charmants mouillages entre les lacs et le fleuve, de l'eau douce à profusion entre rivière, douches et piscine. Donc des shampoings à gogo, le grand luxe pour des chevelus comme nous deux! Un endroit sécure à tous les niveaux pour laisser Martin quand on veut,  mais aussi très  agréable si on préfère rester à bord. Des chantiers confortables et bons marché pour lui faire une beauté ou des aménagements et autres travaux.  
Ici le champ des possibles est large. La liberté de rester à vivre la douce vie sur le Rio Dulce ou de partir  vers d'autres ailleurs avec son sac à dos, tranquille. 
Le bonheur non?
Demain je pars en vacances... Quelques jours à la découverte du nord du pays et de ses grands sites archéologiques, le berceau de la civilisation maya  laissant Manu à ses bricolages sur Martin et à ses grandes discussions animées  avec les copains sympas de la marina. Notre liberté, c'est aussi notre indépendance, notre autonomie pour mieux partager ensuite et ensemble.
Oui assurément c'est le bonheur. Vraiment.
Michelle
 

Rio Dulce, Guatemala

COMME À LA MAISON.... (Lettre du mois)
COMME À LA MAISON.... (Lettre du mois)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article